Espace scientifique > Colloquesseminaires > Renseignement et avant-guerre de 1914 en Grande Région

Renseignement et avant-guerre de 1914 en Grande Région

Affiche de la jurnée d'études "Renseignement et avant-guerre de 1914 en Grande Région"
© D.R.
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

Cette journée d'études se tient à l’Université de Lorraine les 18 et 19 février 2015.

L’histoire du renseignement apporte un éclairage nouveau au fonctionnement des relations internationales. Alors que son impact dans la Première Guerre mondiale reste encore largement ignoré des publications sur le centenaire de ce conflit, il apparaît opportun de réunir les meilleurs spécialistes de cette question dans les pays de la Grande Région (Sarre, Lorraine, Luxembourg, Belgique) pour évoquer un aspect encore marginalement étudié : l’avant-guerre dans cet espace géographique.

Des révélations du plan Schlieffen au printemps 1904 jusqu’aux prodromes de la bataille des frontières à l’été 1914, cette période permet d’approcher le renseignement selon un angle moins monographique qu’en suivant les pratiques qui fondent l’action des services de renseignement. De fait, il s’agira moins de comparer les rythmes de créations et les évolutions administratives dans chacun des pays intéressés à la question de la Grande-Région, mais d’en faire apparaître le cadre d’action, tantôt sous la forme d’une confrontation entre services, tantôt en comparant leur méthodes au travers d’une question fondant la fonction de renseignement.

Pour cela, cinq thèmes propres aux Intelligence Studies ont été retenus, permettant de brosser un tableau du renseignement à la veille de la Première Guerre mondiale : le traitement des agents, la coopération entre services, le « Grand jeu » des services, la part du renseignement dans la planification et la législation applicable au renseignement. Au préalable, une approche de ce métier et de la Grande-Région permettra de fixer la spécificité de cette journée d’étude.

Programme

Jeudi 19 février 2015

13h30 : Accueil

14h : Ouverture institutionnelle de la journée d’étude

14h15 : « Les services de renseignement à la veille de la Première Guerre mondiale » par Lieutenant-colonel Olivier Lahaie (Centre des études stratégiques de l’armée de Terre, Paris)

14h45 : « La Grande-Région comme terre d’élection  des services de renseignement » par Frédéric Schwindt (CRULH, Nancy)

15h15 : Pause

15h30 : « Les structures frontalières de renseignement : le modèle français exportable ? » par Pascal Pirot (université de Liège)

16h : « A la frontière des deux Lorraine : Les services de renseignement français et allemands à la veille de la Première Guerre mondiale » par Gérald Sawicki (CRULH, Nancy)

16h30 : questions

19h : Diner des intervenants

Vendredi 20 février 2015

9h : Accueil

9h30 : « Les législations sur l’espionnage en Grande-Région (1886-1914) » par Gérald Arboit (CF2R, Paris et CRULH, Nancy)

10h : « Renseignement humain : l’internationalisation des pratiques » par Emilie Haire (Université de Belfast)

10h30 : Pause

11h : « Le rôle du renseignement dans la planification des opérations de l’été 1914 » par Markus Pöhlmann (Zentrum für Militärgeschichte und Sozialwissenschaften der Bundeswehr, Potsdam)

11h30 : questions

12h : Vincent ARTUSO (Université du Luxembourg)

Conclusions

12h30 : Déjeuner des intervenants

 

Informations pratiques

Lieu : Campus Lettres et sciences humaines, Crulh,   salle A104, 23 Bd Albert 1er,  Nancy

Contact