Espace scientifique > Colloquesseminaires > Pratiques et imaginaires de paix en temps de guerre en Europe (1914-1918)

Pratiques et imaginaires de paix en temps de guerre en Europe (1914-1918)

Carte postale
© Bibliothèque royale de Belgique
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

Ce colloque international organisé par Jean-Michel Guieu (Université Paris-1 Panthéon-Sorbonne) et Stéphane Tison (Université du Maine), en partenariat avec le labEx EHNE, se tiendra à La Flèche (Sarthe) les 14, 15 et 16 octobre 2015.

Mercredi 14 octobre

Lycée Paul d’Estournelles de Constant

15h30 : Ouverture des activités
Discours officiels

16h30 : Présentation des travaux des élèves
Paul d’Estournelles de Constant, pacifiste dans la guerre
Maurice Motet, un dessinateur pendant la Grande Guerre

Prytanée National Militaire

18h30 : visite de l’exposition sur les peintres aux armées
19h00 : Buffet d’accueil
Discours officiels

20h30 : Soirée d’ouverture, « D’un colloque à l’autre… », Salle Coppélia

Présentation

Paul d’Estournelles de Constant et Nicholas Murray-Butler, acteurs de la Dotation Carnegie : de l’esprit international aux bases d’une paix durable.
Nadine AKHUND, docteur en Histoire, chercheur à l’UMR SIRICE & Stéphane TISON, maître de conférences à l’Université du Maine, UMR CERHIO (Centre de recherches historiques de l’Ouest)

Le « messie des poilus et du monde entier » ? Des soldats français écrivent au président Wilson
Carl BOUCHARD, professeur agrégé à l’Université de Montréal

Lecture de textes sur la paix pendant la Grande Guerre
Jean-Michel GUIEU, maître de conférences à l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, UMR SIRICE, LabEx EHNE (Ecrire une histoire nouvelle de l’Europe)

Jeudi 15 octobre, Salle Coppélia

9h : Présentation de l’argumentaire
Jean-Michel GUIEU, maître de conférences à l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, UMR SIRICE, LabEx EHNE
Stéphane TISON, maître de conférences à l’Université du Maine, UMR CERHIO

Moments paisibles entre mobilisation et repos

Présidence : Thierry Bonzon
9h30 : S’affranchir de la guerre : en permission pendant la Grande Guerre
Emmanuelle CRONIER, maîtresse de conférences à l’Université de Picardie Jules Verne, Centre d’histoire des sociétés, des sciences et des conflits
9h55 : L’hivernage des Sénégalais
Julie D’ANDURAIN, agrégée et docteur, chargée de cours en Sorbonne, directrice d’études au bureau Recherche du CDEF/DREX (École militaire)
10h20-10h45 : Discussion
10h45 : Pause

Présidence : Stéphane Tison
11h00 : L'archéologie de la Grande Guerre, mon « home sweet-home » en enfer revisité
Yves DESFOSSES, conservateur régional de l’archéologie en Champagne-Ardennes
11h25 : Le sourire de Madelon. La chanson sur le front
Anne SIMON, docteur en Histoire, Université Paris-8
11h50 : La paix des sportifs en temps de guerre
Paul DIETSCHY, professeur à l’Université de Franche-Comté, Laboratoire des sciences historiques EA 2273
12h15-12h45 : Discussion

Présidence : Rémi Fabre
14h30 : La paix dans les journaux et carnets de guerre des combattants. Autour du témoignage de Louis Barthas
Rémy CAZALS, professeur émérite à l’Université Toulouse2 -Jean Jaurès, UMR Framespa, CRID 14-18
14h55 : Les références à la paix dans les témoignages des civils occupés de l’Aisne
Philippe SALSON, agrégé et docteur en Histoire, CRID 14-18
15h15 : Discussion
15h40 : Pause

Présidence : Jean-Michel Guieu
16h00 : French pacifists at war, 1914-1918
Mickael CLINTON, associate professor at Gwynedd Mercy University
16h25 : De la guerre assumée à la paix à construire, parcours de pacifistes catholiques au sein de « l’union sacrée »
Olivier PRAT, agrégé et docteur en Histoire, Université Paris-4
16h50 : Action et espoirs des Unions chrétiennes de jeunes gens durant la Grande Guerre
Valérie LATHION, Docteur ès lettres, chargée d’enseignement au Département d’histoire générale de l’Université de Genève
17h15 : Représenter la paix : la dimension pacifiste à travers les images
Galit HADDAD, docteur en Histoire, chercheur associé à l’EHESS (CESPRA)
17h40-18h00 : Discussion

20h30 : Visite nocturne de la ville et Concert d’orgue au Prytanée

Vendredi 16 octobre, Salle Coppélia

Penser la paix (suite)

Présidence : Carl Bouchard
9h00 : ‘Our dismay is not despair’; Peace movements, personal itineraries and the narrative of initiation into war, Europe and America, 1914.
Gearoid BARRY, lecturer National University of Ireland, Galway
9h25 : La Ligue des Droits de l’Homme et naissance d’un pacifisme « nouveau style »
Norman INGRAM, professeur à l’Université Concordia de Montréal
9h50 : Bertrand Russell et les projets d’organisation internationale
Michel RAPOPORT, professeur honoraire à l’Université Paris Est-Créteil
10h15 : Discussion
10h45 : Pause

Faire cesser la guerre, protester contre la guerre

Présidence : Emmanuelle Cronier
11h00 : Paix et humanitaire, une relation ambiguë. Le CICR et la Première Guerre mondiale
Irène HERMANN, professeur associée à l’Université de Genève
11h25 : La paix demandée par les combattants
Thierry BONZON, maître de conférences, Université Paris Est-Marne-La-Vallée, Laboratoire ACP (Analyse Comparée des Pouvoirs)
11h50 : Celles qui n’entrent pas dans la guerre : quand les pacifistes françaises préparent la paix (1915-1920)
Marie-Michèle DOUCET, doctorante, Université de Montréal
12h15-12h45 : Discussion

Présidence : Stanislas Jeannesson
14h15 : De l’industrie de guerre au pacifisme : le cas Wilhelm Muehlon
Landry CHARRIER, maître de conférences à l’Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand, Centre d’Histoire « Espaces et cultures »
14h40 : Espoirs et revendications de paix dans la revue Demain d’Henri Guilbeaux (Genève, 1916-1918).
Rémi FABRE, professeur émérite à l’Université Paris Est-Créteil,
CRHEC (Centre de Recherches en histoire européenne comparée)
15h05 : Discussion
15h30 : Pause

Présidence : Jean-Michel Guieu
15h45 : L’affaire « Briand-Lancken » ou les fantasmes d’une négociation de paix secrète
Christophe BELLON, maître de conférences à l’Université catholique de Lille,
membre correspondant du Centre d'histoire de Sciences Po Paris
16h10 : Les diplomates veulent-ils la paix? Le Quai d'Orsay et les projets de paix en 1917
Stanislas JEANNESSON, professeur à l’Université de Nantes, CRHIA, LabEx EHNE
16h35 : Les Armistices et paix séparés de 1917-1918 sur les fronts orientaux. Un avant-goût de la Pax Germanica ?
Jean-Noël GRANDHOMME, professeur à l’Université de Lorraine (Nancy)
17h00 : Discussion

17h30 Conclusion : Jean-Michel GUIEU et Stéphane TISON

 

Avec le soutien financier de :

  • La Mission du Centenaire
  • La Municipalité de La Flèche
  • L'Université du Maine
  • Le Laboratoire CERHIO : Centre de recherches historiques de l’Ouest (UMR CNRS 6258)
  • Le Laboratoire d’excellence LabEX EHNE « Ecrire une histoire nouvelle de l’Europe »
  • Le Ministère de l’Education nationale (Lycée Paul d’Estournelles de Constant)
  • Le Ministère de la Défense (Prytanée National Militaire)
  • L'Institut des Hautes Etudes de la Défense Nationale (Pays de la Loire), IHEDN AR 17
  • Le Conseil départemental de la Sarthe
  • L'Association « Les amis de Paul d’Estournelles de Constant »