Espace scientifique > Colloquesseminaires > Mobilisations, tensions, refus en 1914-1918, le Québec dans la guerre

Mobilisations, tensions, refus en 1914-1918, le Québec dans la guerre

Troupes canadiennes revenant des tranchées, la Somme, novembre 1916.
© Bibliothèque et Archives Canada
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

Ce colloque s'est tenu le 4 avril 2014 à l'Hôtel national des Invalides (Auditorium Austerlitz). Il a abordé l'engagement volontaire des Canadiens-français en 1914, la crise de la conscription en 1917, l'impact de cette guerre sur la société québécoise et la mémoire qu'elle en conserve aujourd'hui.

Programme

10h00 : accueil

Ouverture (10h20)

Philippe Navelot, directeur de la mémoire, du patrimoine et des archives du ministère de la défense

Michel Robitaille, délégué général du Québec à paris

Gilbert Pilleul, président de la section française de la commission franco-québécoise sur les lieux de mémoire communs

Introduction (10h40)

Serge Bernier, membre associé au Centre interuniversitaire de recherche sur la science et la technologie de l’Université du Québec à Montréal (UQAM)

Tensions et mobilisations

Président de séance : Olaf Müller, professeur à l'Université de Mayence (Mainz)

11h00 : « L’opposition des Canadiens français à la conscription : un pacifisme aux accents romains » Jean-Philippe Warren, professeur titulaire au Department of Sociology & Anthropology de Concordia University (Montréal)

11h20 : « Le Québec face à la conscription (1917-1918) : essai danalyse socioculturelle d’un refus », Béatrice Richard, professeur au Collège militaire royal de Saint-Jean (Saint-Jean-sur-Richelieu)

11h40 : « La Première Guerre mondiale et l’intervention étatique au Québec : le cas des accidents du travail », Magda Fahrni, professeure agrégée au Département d’histoire de l'université du Québec à Montréal (UQAM),

12h00 : Discussion : Fabrice Bensimon, professeur à l’université Paris 4 - Sorbonne

12h15 - 14h30 : buffet

Soldats

Président de séance : Jacques Portes, professeur à l’université de Paris 8-Vincennes-Saint-Denis

14h00 : « De la persuasion à la conscription. Recruter les Canadiens - Français », Marcelle Cinq-Mars, Archiviste principale (archives militaires) à Bibliothèque et Archives, Canada

14h20 : « Expériences du front. Les volontaires québécois du Corps expéditionnaire canadien », Michel Litalien, Direction de l’Histoire et du patrimoine au ministère de la Défense nationale du Canada (Ottawa)

14h40 : Discussion :  André Loez,  maître de conférences à l’IEP de Paris

Pause

Mémoires

Président de séance : Laurent Veyssière, chef de la délégation des patrimoines culturels au ministère de la Défense (Paris)

15h20 : « 14-18 et la littérature franco-canadienne », Olaf Müller, professeur à l'Université de Mayence (Mainz)

15h40 : « Antimilitarisme, anti-impérialisme ou pacifisme ? Mémoire de la guerre et promotion de la paix au Québec après 1918 », Carl Bouchard, professeur au Département d’histoire de l’Université de Montréal

16h00 : « La Première Guerre mondiale et le développement d’un nouvel indépendantisme québécois », Charles-Philippe Courtois, professeur-adjoint au Collège militaire royal de Saint-Jean

16h20 : « Le 11 Novembre au Canada. Un enjeu de mémoire », Mourad Djeblabla-Brun, professeur adjoint au Collège militaire du Canada (Kingston)

16h40 - Discussion :  Nicolas Offenstadt, maître de conférences à l’université Paris 1 - Panthéon-Sorbonne

17h00 - Conclusion
Hervé Drévillon, professeur à l’université de Paris 1-Panthéon-Sorbonne
Denis Racine, Président de la CFQLMC, Québec