Espace scientifique > Colloquesseminaires > Manger et boire entre 1914 et 1918

Manger et boire entre 1914 et 1918

Menu d'un repas de la campagne 1914-1915, daté du 23 février 1915.
© Bibliothèque municipale de Dijon
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

La bibliothèque municipale de Dijon enrichit et valorise un fonds patrimonial particulièrement original consacré à la gastronomie, dénommé fonds gourmand. Elle organise ces journées qui rassemblent des historiens dont les travaux, dans leurs spécialités respectives, ont rencontré la question de l'alimentation pendant la Grande Guerre.

Dans un contexte historiographique accordant une large place à la culture matérielle, au quotidien, aux hommes, au corps, à "l'histoire d'en bas", elles apportent un éclairage particulier sur la période.

Programme

Vendredi 14 novembre

8h30 - Accueil - Dégustation historique proposée par le Lycée hôtelier du Castel

9h15-9h30 - Présentation générale des journées

9h30-10h - Ouverture « La cuisine expérimentale, quels enjeux pour la recherche ? » par Emmanuelle Cronier, maîtresse de conférences à l'Université de Picardie-Jules Verne

10h-12h30 - Au front / que mangent les soldats ?

  • Les combattants français et leur alimentation : le témoignage du contrôle postal (1915-1918) par François Lagrange, Division de la Recherche historique, de l’Action pédagogique et des Médiations du Musée de l’Armée (Hôtel des Invalides, Paris)
  • « Les saveurs du village ». La réception des produits alimentaires locaux par les hommes des tranchées par Rémy Cazals, professeur émérite d’histoire, Université de Toulouse II
  • « Manger à l’africaine » pendant la Grande Guerre, images et réalités de l’alimentation et usages alimentaires des troupes noires de la Première Guerre mondiale par Marc Michel, professeur émérite, Université d’Aix-Marseille
  • «  L’alimentation rationnelle du soldat » : savoirs hygiénistes et sciences de la nutrition à l’épreuve de la guerre par Anne Rasmussen, maître de conférences, Université de Strasbourg, SAGE, UMR  7363

14h-15h30 - Au front / boire

  • L’armée et les boissons alcoolisées entre 1914 et 1918 : des liaisons dangereuses ? par Charles Ridel, docteur en histoire, chercheur à l’EHESS, professeur au Lycée Léopold Sedar Senghor d’Evreux
  • Boire et faire boire. L'approvisionnement des troupes françaises en vin durant la Grande Guerre par Christophe Lucand, professeur agrégé, docteur en histoire, chercheur associé Centre Chevrier, Université de Bourgogne-CNRS & Chaire UNESCO Culture et traditions du Vin

15h30 - Pause - Dégustation historique proposée par le Lycée hôtelier du Castel

16h15-18h30 - Des sources

  • L’alimentation du combattant de la Grande Guerre à travers l'archéologie : quelles problématiques ? par Michaël Landolt, Pôle d’Archéologie Interdépartemental Rhénan, Sélestat, UMR 7044, Strasbourg et Frank Lesjean, Conseil Général de la Marne, Châlons-en-Champagne ; Conseil Général de l’Aisne, Oulches-la-Vallée-Foulon
  • BDIC : 1914-1918, l’alimentation en temps de guerre par Aldo Battaglia, BDIC, responsable de la collection des originaux et des estampes
  • L'iconographie de l'alimentation dans l'album numérique 14-18 du Centre Image Lorraine par Jean-Pierre Puton, directeur du Centre Image Lorraine

Samedi 15 novembre

Accueil – Dégustation historique proposée par le Lycée hôtelier du Castel

9h30-11h30 - À l'arrière / la vie quotidienne

  • Produire des vivres de réserve pour l’armée en temps de guerre, les entreprises alimentaires, des industries de guerre ? par Marie Llosa, Université Toulouse 2, Framespa UMR 5136, CRID 14-18
  • Restaurants économiques de Bruxelles : la bourgeoisie affamée dans un pays occupé, 1914-1918 par Peter Scholliers, professeur à la Vrije Universiteit Brussel
  • L'alimentation à l'arrière en Allemagne (1914-1918) : représentations du pain et expériences de guerre par Nina Régis, EHESS / Université d'Heidelberg, M2

13h30-15h - Comment fait-on la cuisine ?

  • La "cuisine de tranchée" ou l’art d’accommoder les vivres par Marie Llosa, Université Toulouse 2, ramespa UMR 5136, CRID 14-18
  • Les "recettes économiques" de guerre, une illusion ménagère ? par Emmanuelle Cronier, maîtresse de conférences à l'Université de Picardie-Jules Verne

15h - Pause - Dégustation historique proposée par le Lycée hôtelier du Castel

15h30-17h30 - À l'arrière / la gastronomie

  • La gastronomie française face aux "nations modernistes" : modèles et contre modèles par Julia Csergo, professeur à l'Uqam (Canada) et maître de conférences à Lyon 2
  • Le nationalisme gastronomique (1889-1918) par Denis Saillard, chercheur associé au Centre d'histoire culturelle des sociétés contemporaines (CHCSC) / Université de Versailles Saint-Quentin
  • Bilan "gastronomique" de la Première Guerre mondiale par Alain Drouard, directeur de recherche honoraire au Cnrs, Président de la Commission internationale de recherche sur l’histoire européenne de l’alimentation

Modalités d'accès aux journées d'études 

Entrée libre dans la limite des places disponibles
Inscription conseillée au 03 80 48 82 30 ou auprès de Caroline Poulain, conservatrice en charge du patrimoine

Dégustations et Dîner

Les dégustations sont le fruit d’un partenariat avec le lycée hôtelier du Castel. À partir de recettes issues de livres de cuisine publiés pendant la guerre (afin de permettre aux ménagères de bien cuisiner malgré les restrictions du temps), et conservés à la bibliothèque dans son fonds gourmand, les professeurs du lycée ont travaillé avec leurs élèves pour vous offrir un moment d’histoire expérimentale.
Le dîner du 14 novembre vous permettra de découvrir des plats tirés de menus de repas ayant eu lieu entre 1914 et 1918, et conservés dans la collection de la bibliothèque.

Informations - réservations pour le dîner au 03 80 48 82 30 (BM)
du 1er au 30 septembre (réservation prioritaire pour les personnes s’inscrivant aux journées d’études).
Puis au 03 80 76 70 31 (lycée) à partir du 1er octobre (lundi au vendredi, 9h-11h30).