Espace scientifique > Colloquesseminaires > Les diplomates français et la sortie de guerre

Les diplomates français et la sortie de guerre

Le personnel de l'ambassade de France à Londres autour de Paul Cambon, vers 1918.
© MAEDI, A007991
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

Cette journée d'étude a lieu le 26 novembre, sur le site des Archives diplomatiques à La Courneuve.

Quelle a été l’action des diplomates français lors des mois charnières de la "sortie de guerre" ? Cette journée d’études organisée dans le cadre de la commémoration du Centenaire de la Grande Guerre par la sous-commission de publication des Documents diplomatiques français 1917-1919 (dirigée par les professeurs Robert Frank et Gerd Krumeich) entend s’interroger sur l’action des diplomates français lors de ces mois charnières de la « sortie de guerre ».

Dans le contexte tourmenté de 1918-1919, la France doit faire face à d’immenses défis. Victorieuse mais exsangue, elle espère obtenir des garanties de sécurité face à une Allemagne qu’elle juge éternellement dangereuse. Favorable à l’application du principe des nationalités (restauration de la Pologne et création de la Tchécoslovaquie), elle doit tenir compte dans le cas yougoslave des revendications contradictoires de ses alliés italiens et serbes. Au Moyen-Orient, elle redoute que la Grande-Bretagne, maîtresse du terrain, fasse tout pour l’évincer et ne pas appliquer les accords Sykes-Picot de 1916 prévoyant un véritable partage des territoires arabes entre les deux pays. À l’Est de l’Europe, elle craint la contagion bolchevique et beaucoup souhaitent que leur gouvernement contribue à l’endiguer par les armes.

Une génération brillante de diplomates de carrière occupe alors les grands postes (les frères Paul et Jules Cambon, Jean-Jules Jusserand, Camille Barrère…) depuis un certain nombre d’années et compte bien peser sur les décisions importantes de la future paix.

  • Comment vit-elle les dernières heures de la guerre ?
  • Pressent-elle les difficultés de la future paix ?
  • Est-elle écoutée et reconnue par les dirigeants français ?

En tentant de couvrir de nombreuses zones géographiques essentielles, cette journée d’étude constituera le prélude à un futur colloque international sur les « diplomates en guerre (1914-1919) » qui aura lieu en 2017.

Programme

9h45 - Ouverture par Richard Boidin, Directeur des Archives du ministère des Affaires étrangères.

10h - Introduction par Robert Frank, professeur émérite à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Les diplomates français au soir de la guerre, président de séance : Robert Frank

10h - 12h

  • Le palais Farnèse : un balcon sur la guerre par Gilles Ferragu, maître de conférences à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense.
  • La naissance de la diplomatie économique de la France par Laurence Badel, professeur à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
  • La direction politique et commerciale au coeur du ravitaillement « discret » du nord de la France par Clotilde Druelle-Korn, maître de conférences à l’Université de Limoges.

12h05 - pause déjeuner

Autour des armistices et de la base de la paix, président de séance : Jean-Michel Guieu, maître de conférences à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

14h - 16h25

  • Les diplomates français et les 14 points de Wilson par Robert Frank, professeur émérite à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne.
  • Les diplomates français, l’échange de notes germano-américain et la discussion de la base de la paix par Vincent Laniol, doctorant à l’Université Paris 1 et ATER à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense.
  • Les buts de paix des diplomates français au Moyen-Orient au début de 1919 : le cas de la zone syro-palestinienne par Catherine Nicault, professeur émérite à l’Université de Reims.
  • Des sorties de guerre complexe au Caucase : instructions comparées aux représentants français et britanniques dans la région par Claire Mouradian, directrice de recherche au CNRS.
  • Les missions françaises en Russie par Sophie Coeuré, professeur à l’Université Paris 7 Denis Diderot.

16h30 - Conclusion par Robert Frank

 

Informations pratiques

Site des archives diplomatiques,  3 rue Suzanne Masson, 93120 La Courneuve

Pas d'inscription préalable

localisation

Adresse : 3 rue Suzanne Masson
La Courneuve
France