Espace scientifique > Colloquesseminaires > La philanthropie américaine durant la Grande Guerre

La philanthropie américaine durant la Grande Guerre

Un magasin de la Croix-Rouge américaine distribue les colis pour les réfugiés à Nancy, le 1er mars 1918.
© ECPAD
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

Le Musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux organise les 3 et 4 avril 2017 un colloque franco-américain sur le thème de la philanthropie, en particulier à travers l'exemple des Etats-Unis.

La philanthropie, thème peu abordé depuis le début du Centenaire, a pourtant joué un rôle décisif tant au niveau national qu’international dans le soutien aux populations civiles dans les zones occupées de la France ou en Belgique, souvent citées, mais pas seulement. Le soutien aux combattants, la reconstruction, les services de santé, l’éducation, les orphelins, sans que cette liste soit limitative, sont aussi concernés. La philanthropie a pris plusieurs formes : don de temps (bénévolat), don d’argent, don de matériel. Des sommes considérables pour l’époque ont été mobilisées.

Avec la Première Guerre mondiale, la philanthropie se transforme, passant de la générosité des grands mécènes à une philanthropie de masse. Une ère nouvelle s’ouvre dans le financement du secteur non lucratif.  Certains pays sont plus impliqués que d’autres dans ce phénomène, en particulier les Etats-Unis, et ce dès le début du conflit. Mais beaucoup de pays, d’une façon ou d’une autre, vont connaître un immense élan de générosité, y compris des pays non impliqués directement dans le conflit comme la Suisse ou l’Espagne. En Allemagne aussi, la philanthropie se développe, mais elle est ambigüe ; elle se veut généreuse mais aussi nationaliste avant d’être altruiste.

Dons et solidarité

L’objectif du colloque organisé par le Musée de la Grande Guerre de Meaux, les 3 et 4 avril 2017, est de réunir des spécialistes, universitaires ou non (historiens, responsables de grandes fondations ou associations impliquées à l’époque comme la fondation Rockefeller, YMCA, Croix-Rouge, Salvation Army, Fatherless, American Friends Service Committee, American Field Service, etc) en provenance de plusieurs pays pour débattre autour de ce thème.

Conférences, tables rondes mais aussi projections sont au programme, avec pour sujets la politique humanitaire de Hoover, les mouvements humanitaires juifs, la Croix Rouge Américaine, la figure de Rockefeller, l'hôpital américain ou encore les monuments aux morts.

Conseil scientifique du colloque

Sous la direction d’Olivier ZUNZ, Professeur d’Histoire à l’université de Virginie.

- François RUBIO, Directeur juridique de Médecins du monde et maître de conférences à l’Université du Maine et Webster University (Genève)
- Michel ROUGER, Directeur du Musée de la grande Guerre
- Jean-Pierre Verney Conseiller historique et scientifique du Musée de la Grande Guerre
- Alexandre LAFON, Mission Centenaire
- Jeffrey AARNIO, Surintendant American Battle Monument Commission, Aisne-Marne
- Mathilde SCHNEIDER, Conservateur du patrimoine, Musée de Blérancourt
- Carole GAGNEZ, Conservateur du patrimoine, Musée de Blérancourt
- John CRAWFORD, Surintendant, Hôpital Américain de Neuilly-sur-Seine
- Elena Le Gall, Responsable du service des Publics, Musée de la Grande Guerre
- Stéphane JONARD, Médiateur culturel, Musée de la Grande Guerre
- Johanne BERLEMONT, Responsable du service Conservation, Musée de la Grande Guerre

Les partenaires

Porté par le Musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux, à l’initiative de François Rubio, directeur juridique de Médecins du monde France, professeur associé à Webster University , Genève et juge assesseur à la Cour nationale du droit d’asile et membre du comité de direction de Médecins du monde Suisse, ce colloque a pour l’objectif de réunir plusieurs partenaires en France, aux Etats-Unis et en Europe. On peut compter sur des centres de recherches (CNRS, l'Institut Renouvin ou l'Insitut Franco Allemand), des partenaires institutionnels (Association Française des Fundraisers, France Générosité, Uniopss, European Fundraising Association, Association of Fundraising Professionals), des sociétés civiles et ONG (Croix-Rouge ou encore la Fondation des Gueules cassées, L’American hospital of Paris), et des institutions culturelles, ( Musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux, National World War 1 Museum à Kansas City).

Informations pratiques

Musée de la Grande Guerre Pays de Meaux, Rue Lazare Ponticelli , 77100 Meaux
Entrée libre mais inscription fortemebt conseillée
Renseignements et réservation : 01 83 69 05 63 / reservation.museedelagrandeguerre@meaux.fr

> En savoir plus