Espace scientifique > Colloquesseminaires > Des combattants studieux. Archéologues et historiens de l’Art pendant la Grande Guerre

Des combattants studieux. Archéologues et historiens de l’Art pendant la Grande Guerre

J. B. Keune lors de la découverte d’un autel gallo-romain dans la Meurthe-et-Moselle (détail).
© Musée de La Cour d’Or, Metz-Métropole
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

Le colloque international « Des combattants studieux. Archéologues et historiens de l’Art pendant la Grande Guerre » est organisé par le Centre de recherche et d’études histoire et sociétés, EA 4027 avec le soutien du Conseil régional Nord-Pas-de-Calais, du Conseil général du Pas-de-Calais, de la Ville d’Arras et d’Arras-Université. Il se tiendra les 19 et 20 mars 2015 à l’Université d’Artois, Arras.

Programme / Programm

Jeudi 19 mars

9h00 : Accueil et inscriptions /Empfang und Einschreibungen

9h30 : Ouverture du colloque /Eröffnung par Yves Le Maner, Directeur de la Mission Histoire, Mémoire et Commémorations, Région Nord-Pas-de-Calais

Première session / erste Sitzung : Archéologie et musées dans les territoires occupés / Archäologie und Museen in den besetzten Gebieten

Présidence : Yves Le Maner, Directeur de la Mission Histoire, Mémoire et Commémorations, Région Nord-Pas-de-Calais

9h45-10h15 : De l’Artois à la plaine du Rhin : l’archéologie sur et derrière le front pendant la Grande Guerre par Michaël Landolt, Archéologue territorial, Sélestat, Pôle d’Archéologie Interdépartemental Rhénan (PAIR), Jean-Claude Laparra, Général 2e S., Metz, Franck Mourot , Attaché de conservation du patrimoine, Bar-le-Duc, Communauté de communes Meuse Grand Sud, Bernadette Schnitzler, Conservatrice en chef du patrimoine, Musée Archéologique de Strasbourg, Jean-Pierre Legendre, Conservateur en chef du patrimoine, Lyon, DRAC Rhône-Alpes.

10h15-10h45 : J. B. Keune et la sauvegarde du patrimoine culturel lorrain (1914-1919) par Julien Trapp, Assistant principal de Conservation du Patrimoine, Metz, Musée de La Cour d’Or.

10h45-11h00 : Pause / Kaffepause

11h00-11h30 : Gerhard Bersu et Wilhelm Unverzagt : deux passionnés en mission dans l’ouest de la Gaule par Raphaël Clotuche, Archéologue, Paris, Institut National de Recherches Archéologiques Préventives (INRAP) et UMR 7041 Archéologies et Sciences de l’Antiquité (ArScAN), Université Paris X-Nanterre La Défense.

11h30-12h : Le musée de Douai de 1914 à 1918 : entre recherches, exposition et pillage par Anne Labourdette, Conservatrice, Douai, Musée de la Chartreuse.

12h00-12h30 : Débat / Debatte

12h30-14h : Déjeuner / Mittagessen

Deuxième session / zweite Sitzung : Travaux et publications / Erforschungen und Veröffentlichungen

Présidence : Jacques Philippon, Conservateur régional des Monuments historiques et Godehard Janzing, Directeur du Centre allemand d’histoire de l’art de Paris.

14h15-14h45 : La promotion du patrimoine de l’Artois et de la Picardie dans les publications pour les troupes par Markus Kohl, Maître de conférences, Lille, Université Lille 3 Charles-de-Gaulle, Laboratoire Halma, UMR 8164 CNRS.

14h45-15h15 : Les livres allemands sur le patrimoine belgo-français (Dinant, Namur, Lorraine (1917-1921) : un regard de vainqueur sur la culture de l’ennemi par Philipe Bragard, Professeur d’histoire de l’art, Louvain, Université catholique.

15h15-15h45 : « L’inventaire des monuments belges ». Le Kunstschutz pendant la Première Guerre mondiale et sa documentation photographique au Centre allemand de documentation d’histoire de l’art – Archives photographiques de Marburg. Die « Inventarisation der belgischen Kunstdenkmäler ». Der Kunstschutz im 1. Weltkrieg und seine fotografische Dokumentation im Deutschen Dokumentationszentrum für Kunstgeschichte-Bildarchiv Foto Marburg [communication en anglais]  par Susanne Dörler, Marburg, Deutsches Dokumentationszentrum für Kunstgeschichte, Bildarchiv Foto  

15h45-16h15 : Débat / Debatte

16h15-16h30 : Pause / Kaffeepause

Troisième session / dritte Sitzung : Les œuvres d’art et la question du patrimoine / Die Kunstwerke und die Frage des kulturellen Erbes

16h30-17h00 : Les historiens de l’art allemands dans le Gouvernement général de Varsovie. Appropriation scientifique d’un territoire conquis durant la Grande Guerre  - Bundesinstitut für Kultur und Geschichte der Deutschen im östlichen Europa, Deutsche Kunsthistoriker im Generalgouvernement Warschau. Wissenschaftliche Aneignung eines eroberten Territoriums im Ersten Weltkrieg. [communication en français] par Beate Störtkuhl, Professeur d’histoire de l’art, Oldenburg.

17h00-17h30 : Les misères de la « Grande Guerre oubliée ». Le front de l’Est et la question du patrimoine par Andrzej Nieuwazny, Professeur d’histoire contemporaine, Toruń, Uniwersytet Mikoława Kopernika, Instytut Historii i Archiwistyk.

17h30-18h00 : Débat / Debatte

Vendredi 20 mars 2015 / Freitag, 2. März

Troisième session (suite) / dritte Sitzung (Forsetzung) : Archéologie et musées dans les territoires occupés/ Archäologie und Museen in den besetzten Gebieten

Présidence : non confirmée

9h00 : Accueil et inscriptions / Empfang und Einschreibungen

9h30-10h00 : « Chaque semaine d’hésitation signifie de nouvelles pertes irréversibles ». La Première Guerre mondiale et les débats concernant la protection des œuvres d’art contre leur exportation - « Jede Woche Zögern bedeutet neue nicht wieder gut zu machende Verluste ». Der Erste Weltkrieg und die Debatten um einen deutschen Kunstausfuhrschutz. [communication en anglais] par Maria Obenaus, Docteur en histoire de l’art, Berlin, Technische Universität,

10h00-10h30 : L’égyptologie en guerre. Le cas de Nefertiti, 1912-1925 par Bénédicte Savoy, Professeur d’histoire de l’art, Berlin, Technische Universität

10h30-10h45 : Pause / Kaffepause

10h45-11h15 : Quand les traités de paix répondent au Kunstschutz : la question des réparations des dommages artistiques dans l’Europe de 1919 par Valentine Gay, Médiatrice culturelle en charge des publics germanophones et universitaires, Meaux, Musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux.

11h15-11h45 : Les suites politiques et culturelles des travaux des « combattants studieux » après la Grande Guerre par Pierre Leveau, Chercheur, Paris, Université Paris I Panthéon-Sorbonne, Centre de recherche en préservation des biens culturels, EA 4100, Histoire culturelle et sociale de l’art.

11h45-12h30 : Débat / Diskussion

12h30-12h45 : Clôture du colloque par les organisateurs / Abschluss der Konferenz, von den Organisatoren.

Après-midi : Excursion à Lorette (dans la limite des places disponibles)

 

Informations pratiques

Lieu : Maison de la Recherche, salle des colloques, 9 rue du Temple, Université d’Artois, Arras.

Inscription obligatoire

localisation

Adresse : 9, rue du Temple
Arras
France