Espace scientifique > Colloquesseminaires > Des Balkans au monde : entrer en guerre (1914-1918). Echelles globales et locales

Des Balkans au monde : entrer en guerre (1914-1918). Echelles globales et locales

Marcel Gromaire, La Guerre (détail).
© D.R.
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

Le colloque organisé par le CIPSH (Conseil international de la philosophie et des sciences humaines), le CISH (Comité international des Sciences historiques), l'UMR Irice (Unité mixte de recherches Identités, Relations Internationales et Civilisations de l’Europe, CNRS université Paris 1 Panthéon Sorbonne-université Paris-Sorbonne) intitulé « Des Balkans au monde : entrer en guerre (1914-1918). Échelles globale et locales » aura lieu les 13-15 novembre 2014 à l'UNESCO, Paris.

Programme

Jeudi 13 novembre après-midi

14h00 : Ouverture par Marjatta Hietala, présidente du CISH.

Introduction par Antoine Prost (président du conseil scientifique de la Mission du Centenaire).

14h45-15h15 : L’évolution de l’historiographie de la Grande Guerre/ The historiography of WW1, Discutant : Olivier Forcade (Université Paris 4-Sorbonne)

15h15-17h00 : Table ronde

  • « Contradicting historical interpretations: The image of the Sarajevo assassination and the interpretation of the Great War in the  Serbian and Bosnian Muslim historiography from early 90’s and onwards » par Angeliki Mouzakiti (Lecturer of  Modern Greek Language and Literature at the Alexandru Ioan Cuza University of Iasi in Romania)
  • « Experiential History: Divergent Canadian Historiography of the First World War » par Geoff Keelan (PhD Candidate University of Waterloo)
  • « History as Continuation of War by Other Means: The War of Documents in the War-Guilt Controversy » par Sacha Zala (Director of the research institute Diplomatic Documents of Switzerland of the Swiss Academy of Arts and Sciences, University of Bern)
  • « Gerhard Ritter,  German Militarism and the Coming of World War One :  Witness and Historian » par Klaus Schwabe (professeur émérite à l’Université d’Aix-la-Chapelle)
  • « L’historiographie polonaise » par Tomasz Schramm
  • « L’historiographie italienne de la Grande Guerre » par Dr. Marco Mondini (Trento)
  •  « L’état des recherches sur la Grande Guerre au Japon  » par Hirotaka WATANABE, Université de Tokyo 

17h15-18h00 : Discussion générale

En soirée : Keynote speech de Gerd Krumeich sur la Kriegsschuldfrage ou War guilt question.

Vendredi  14 novembre matin et après-midi

Les entrées en guerre, les processus de décision/ Entering the war : the Decision Making Process

9h15-9h45 : Discutant : Stéfanie Prezioso, Université de Lausanne (Matin)

9h45-11h15 : Table ronde

  • « L’entrée dans la Grande Guerre de la Roumanie, la chute du front russe et les limites de la paix à l’Est » parGabriel Leanca (docteur de l’Université Alexandru Ioan Cuza, Roumanie et de l’Université de Bourgogne)
  • « La mobilisation dans l’empire austro-hongrois » par Catherine Horel (CNRS, IRICE)
  • « Risky Neutrality: Spain and the Great War » par Javier Moreno-Luzón (Professor of Modern History at the Universidad Complutense de Madrid )
  • « From Portugal to the World…The Portuguese participation in the First World War » par Maria Fernanda Rollo (Faculty of Social Sciences and Humanities, Universidade Nova de Lisboa) et Ana Paula Pires (Faculty of Social Sciences and Humanities, Universidade Nova de Lisboa)
  • « Australia and New Zealand going to War » par Joan Beaumont
  • « L’Italie de la neutralité à l’intervention : le rôle des questions balkaniques » par Fabrice Jesné
  • « War and Exile : Zionism and Zionists in War » par Yaron Harel (Israël)

11h30-12h15 : Discussion générale

Les entrées en guerre, les processus de décision

14h -14h30 : Discutant: John Horne, Trinity College, Dublin, (Après-midi)

  • « America’s Road to War (1914-1917) », Nicolas Vaicbourdt (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne)
  • « La fin d’un monde ? Les premiers mois de la Première Guerre mondiale dans le nord et l’est de la Baltique » par Maurice CARREZ, IHEE/IEP Strasbourg
  • « Suspense in Belgrade at the Beginning of the Great War » par Maja Nikolova (Museum adviser, Belgrade) :
  • « Entrer ou ne pas entrer en guerre: batailles médiatiques dans la presse grécophone, 1914-1916 » par Nicolas Pitsos
  • « Between Entente and Central Powers: The Ottoman Empire On Its Way To War » par Claudia Reichl-Ham (Austrian Military Museum)
  • « Ideology of the “Second Patriotic war” and Russian Realpolitik aims in global conflict of 1914-18 » par Victor Avdeev (Associate Professor at the Department of World politics, Moscow State Lomonosov University)
  • « Brazil goes to War » par Jose Saraiva (Université de Sao Paulo) 
  • « War is not an option. Debates and motives over Argentina non-entry into World War I, 1914-18 » par Julio Djenderedjian (Buenos-Aires) 

16h30-17h15 : Discussion générale

Samedi 15 novembre matin

Être en guerre/ At War …. Entrer dans la mêlée/Entering the fight

9h15-9h45 : Discutant : Frédéric Guelton (Service historique de la Défense, Paris)

9h45-11h15 : Table ronde

  • « South Africa in War » par Reiner Pommerin, Dresde University
  • « Bruxelles dans la guerre » par Chantal Kesteloot, Centre d’études et de documentation Guerre et Sociétés contemporaines, Cegesoma, Bruxelles
  • « Le concours des Indiens » par Rita Paolini, Université de Milan
  • « The Siege of Tsingtao in 1914 »  par Shinji Asada, Komazawa University, Tokyo
  • « La presse italienne en guerre » par Alfredo Canavero,  Université de Milan)
  • « La guerre et les îles de l’océan Indien » par Yvan Combeau (Université de la Réunion, Centre de Recherches sur les sociétés de l'océan Indien)
  • « How the International Women’s Organizations “Entered” the War » par Karen OFFEN, Stanford University

11h30-12h : Discussion générale

Samedi 15 novembre après-midi

Les mémoires de la Grande Guerre (1914-2014)/ Memories of WW1 -Mémoires hors des Balkans/ Memories Out of the Balkans

13h30 -14h : Rapporteur : Nicola Labanca (Università degli studi di Siena)

14h-15h30 : Table ronde

  • « De la rancoeur à l’indifférence. La mémoire allemande de la Grande Guerre : une mémoire de vaincus (1914-2014) ? » par Guillaume PAYEN, Université Paris-Sorbonne
  • « Who died for the Homeland ? Commemorating the Great War in a Former Austro-Hungarian Territory » par Isabelle Davion, Université Paris-Sorbonne/UMR Irice
  • « Correspondance de Guerre : Un témoignage inédit de la Fondation Carnegie pour la Paix Internationale » par Nadine Akhund, Columbia University/IRICE, Stéphane Tison,Université du Maine
  • « Adrienne Thomas or World War I from the point of view of a German-Jewish woman in Alsace-Lorraine » par Werner Tress, post-doc researcher at the Center for Jewish Studies, Berlin
  • « Historical experience without social framework of memory. First World War and Polish collective memory » par Marcin Jarząbek, Institute of History, Jagiellonian University, Krakow, Poland
  • « The Contribution of Neutrality to the Construction of a Latin American Identity » par Thomas Fischer, Catholic University of Eichstätt
  • « National memory, national amnesia’: the Greek Asia Minor expedition in Greece’s memory wars » par Erik Sjöberg, Stanford University

15h30-16h : Discussion générale

Mémoires balkaniques de la Grande Guerre au prisme des mémoires des guerres de 1992-1999/Balkan memories of WW1 in the light of the 1992-1999 wars’ memories

16h30-17h30 : Discutant : Élise Julien (Institut d’études politiques de Lille)

  • « Les images de Gavrilo Princip dans l’espace des Slaves du Sud, 1914-2014  » par Stanislav Stretenovic, université de Belgrade
  • « Mémoires serbes de Bosnie » par Muharem Bazdulj, université de Sarajevo
  • « Mémoires croates et musulmanes de Bosnie » par Slobodan Soja, université de Sarajevo

17h30-18h : Discussion générale

Conclusions : Robert Frank et Catherine Horel

 

Informations pratiques

Lieu : Unesco, 125 rue de Suffren, Paris 7e, salle IV

localisation

Adresse : 7 Place de Fontenoy
Paris
France