Espace scientifique > Colloquesseminaires > Commémorer la Grande Guerre cent ans après : un regard international

Commémorer la Grande Guerre cent ans après : un regard international

Croquis de guerre 1914 : les étrangers de toutes nationalités s'enrôlent à Paris avec enthousiasme pour la durée de la guerre. Carte photographique. Editeur, Charles Collas et Cie Cognac. 1914.
© Bibliothèque de documentation internationale contemporaine
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

 "Commémorer la Grande Guerre cent ans après : un regard international",  jeudi 19 juin 2014, à 19 h, au Goethe Institut (entrée libre).

Cent ans après son déclenchement, la Première Guerre mondiale est parfois encore très présente dans les sociétés qui ont participé au conflit. Mais cette mémoire de la guerre est loin d’être uniforme. Les différentes contributions de la revue consacrée à la commémoration de la Grande Guerre s’intéressent à cette question de la place actuelle de la mémoire de 14-18 selon un point de vue international. Pourquoi les traces du conflit sont-elles aussi présentes en France, en Australie et au Royaume-Uni dans le champ social et politique et pourquoi, à l’inverse, sont-elles gommées voire refoulées dans d’autres pays, à l’instar de l’Allemagne, de l’Autriche ou encore des Etats-Unis ? Les auteurs ont abordé cette question en ouvrant leur réflexion aux politiques mémorielles de l’Etat et des collectivités territoriales ainsi qu’à la manière dont le centenaire est appréhendé par la société civile. En proposant cette analyse pour une quinzaine de pays du monde, « Commémorer la Grande Guerre » cherche à mettre en évidence les singularités nationales, mais aussi les espaces mémoriels en recoupement, par-delà les frontières et les communautés.

Présentation de la revue Matériaux pour l’histoire de notre temps (BDIC/ Association des amis de la BDIC) n° 113 et 114

  • Coordinateurs : Benjamin Gilles et Nicolas Offenstadt

Table ronde animée par Joachim Umlau

  • Benjamin Gilles, conservateur à la BDIC, Bibliothèque de documentation internationale contemporaine, responsable des collections imprimées et électroniques
  • Nicolas Offenstadt, maître de conférences en histoire à Paris 1 Panthéon-Sorbonne
  • Arndt Weinrich, historien chercheur à l’Institut historique allemand (s. r.)
  • Joseph Zimet, Directeur général de la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale

Réservation conseillée au 01 44 43 92 30

localisation

Adresse : 17, avenue d'Iéna
Paris
France