Espace scientifique > Colloquesseminaires > Colloque - Sortir de la Grande Guerre ?

Colloque - Sortir de la Grande Guerre ?

Soldats américains dans la région de Saint-Mihiel, octobre 1918
© National Archives
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

Jeudi 8 novembre, un colloque est organisé aux Invalides à l'initiative du Musée de l’Armée, de la Mission du Centenaire de la Première Guerre mondiale, de l’Institut historique allemand de Paris et du Centre international de recherche de l’Historial de la Grande Guerre, avec une table ronde et une conférence sur le thème des sorties de la Grande Guerre. 

« Une guerre sans fin ? Les armistices de 1918 au carrefour du monde » - table ronde de 14h à 17h

Intervnenants : John Horne (Trinity College Dublin), Alexandre Sumpf (Université de Strasbourg), Isabelle Davion (Université de Paris IV), Marco Mondini (Université de Padoue), Robert Gerwarth,  (University College Dublin), Heather Jones (University College Londres), Alexandre Toumarkine (Institut national de Langues Orientales)

Il s’agit de se placer au point de vue des quatre armistices de l’automne de 1918 : Salonique avec la Bulgarie ; Moudros avec l’Empire Ottoman ; Villa Giusti avec l’Autriche-Hongrie ; et bien sûr, Rethondes, avec l’Allemagne. Entre ces quatre cessez-le-feu négociés (en prenant en compte le renversement de l’armistice russo-allemand de Brest-Litovsk du 15 décembre 1917), il s’agit d’un tournant majeur – temporel comme spatial – d’où la métaphore du « carrefour du monde ». Le sort de ces divers armistices concerne le monde entier (y compris les domaines coloniaux). Toutefois, leur statut – suspendu entre la guerre et la paix – ouvre une boîte de pandore de possibilités futures. Avant l’arrivée de la paix plus ou moins définitive à partir de 1923, ces possibilités vont faire l’enjeu de la sortie de la guerre - en partie à travers la conférence de la paix à Paris (1919) mais en partie aussi à travers une « guerre sans fin » qui constitue le contrepoint violent du processus de la paix diplomatique. Il s’agira de scruter chacun des armistices pour recréer leurs futurs imaginés et potentiels ainsi que les contradictions qu’ils recèlent.      

« L’humanitaire international à la sortie de la Grande Guerre » - conférence de 19h30 à 21h

Intervenant : Bruno Cabanes (Ohio State University)

La sortie de la Grande Guerre s’accompagne de crises humanitaires de grande ampleur qui touchent l’ensemble du continent européen et au-delà. Les survivants du conflit ne sont pas seulement des vétérans ou d’anciens prisonniers de guerre, mais aussi des millions d’apatrides, des victimes d’épidémies et de la faim dont beaucoup d’enfants, des populations prises dans le chaos des conflits qui embrasent l’Europe d’après-guerre. Face à de telles catastrophes, les nouveaux États nés de la guerre ou ceux qui en sortent terriblement affaiblis sont impuissants. S’engage alors une mutation en profondeur du champ humanitaire à l’échelle transnationale : une nouvelle gestion de l’urgence, de nouvelles expertises pour la prise en charge des victimes, de nouveaux outils juridiques, et même de nouvelles manières de sensibiliser à la souffrance d’autrui.

Informations pratiques 

Jeudi 8 novembre 2018
Hôtel national des Invalides Paris,  Auditorium Austerlitz 

Entrée libre pour les deux événements dans la limite des places disponibles.
Renseignement inscription : event@dhi-paris.fr