Espace scientifique > Colloquesseminaires > Colloque - Naissance des cinémas militaires (1914-1939)

Colloque - Naissance des cinémas militaires (1914-1939)

© ECPAD
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

Dans le cadre du Centenaire de la Première Guerre mondiale, un colloque international sur l'essor des services cinématographiques militaires est organisé en Belgique du 29 novembre au 1er décembre 2017. 

Initié par l'Etablissement de Communication et de Production Audiovisuelle de la Défense (ECPAD), en partenariat avec l'Université de Namur, l'Université de Picardie et avec le soutien de la Mission du Centenaire, ce colloque a pour but d'analyser la naissance des services cinématographiques militaires qui éclosent dans le monde au tournant des années 1914-1918. L'idée est de travailler davantage sur la genèse et l’évolution des structures spécialisées dans la production d'images animées au profit des armées et des États que sur les productions et leurs contenus. En effet, la dimension géopolitique particulière de la guerre a généré des réponses plus ou moins rapides, et plus ou moins engagées, de la part des gouvernements impliqués dans le conflit pour réaliser des campagnes d’information, de propagande ou d'instruction par le cinématographe.

L’année 1917 a, en particulier, constitué une césure dans le développement de ces cinémas militaires. Cette « année impossible », marquée par des événements majeurs tels que l’entrée en guerre des États-Unis et la sortie de la Russie, est aussi celle des questionnements après deux ans d’une guerre qui s’enlise. Les services cinématographiques militaires, stratégies de communication des armées et des États pour étayer leur discours, valoriser leur image et légitimer leur action auprès de l’opinion publique, connaissent alors, dans la plupart des pays, une réorganisation profonde afin d’accroître leur efficacité et de raviver la flamme nationale.

Quelques uns des thèmes qui seront abordés lors de ces trois journées : 

  • Les inventions de guerre et le cinéma
  • La propagande, les cinémas militaires et l’Alsace-Lorraine (1914-1919)
  • Des champs de bataille aux archives : les films de propagande allemnde pendant et après la Première Guerre mondiale
  • La guerre, un tonnerre lointain : la neutralité espagnole et la guerre au Maroc
  • Un pays neutre cherchant sa voix : La Suisse et l'histoire de la propagande militaire 
  • Le service cinéma de l'armée roumaine pendant la Grande Guerre
  • Un retard typiquement italien: la naissance du service photographique et cinématographique de l'armée royale
  • Grand angle sur le front belge : les services photographiques de l’armée belge, entre témoignage et propagande
  • Les actualités cinématographiques de l’expédition d’Asie mineure : les premières aventures du cinéma grec
  • Les films de la campagne militair dans la Somme et la naissance du cinéma militaire britannique en 1916-1917
  • L'essor du cinéma militaire américain en 1917-1918
  • La naissance du cinéma militaire en Russie : filmer la guerre et instruire par le film (1914-1939)

Parmi les films projetés : 

  • Die schweizerische Armee (l’Armée suisse) de Robert Rosenthal, 1917. Présenté par Severin RÜEgg (Centre des médias électroniques).
  • Brave little Belgium du service cinématographique de l'armée belge, compilation de films 1917-1920 en 16 images par seconde, présenté par Bruno Mestdagh (Cinémathèque royale de Belgique).

> Télécharger le programme complet et toutes les informations pratiques