Espace scientifique > Colloquesseminaires > 1914, L’Internationale et les internationalismes face à la guerre

1914, L’Internationale et les internationalismes face à la guerre

Meeting du Cirque royal, Bruxelles, 29 juillet 1914.
© Archive Le Soir
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

La Société d’études jaurésiennes organise le colloque international « 1914, l’Internationale et les internationalismes face à la guerre » les 24 et 25 mars 2013 à la salle des ventes du Crédit municipal de Paris.

L’assassinat de Jean Jaurès le 31 juillet 1914 sonne le glas de la Deuxième Internationale en même temps que celui de la paix. Les deux centenaires de l’assassinat et de la guerre, chronologiquement liés, conduisent à faire de la mort du tribun la catastrophe scellant la défaite de l’Internationale. Pourtant, une autre approche de ce moment, plus attentive à la permanence d’un esprit internationaliste à l’âge des Etats-nations, peut être suggérée. On n’oubliera pas que 2014 n’entre pas seulement en résonance avec ces événements, mais aussi avec la fondation de l’Association Internationale des Travailleurs à Londres le 28 septembre 1864.

Ensemble, les deux commémorations peuvent être articulées en un seul questionnement : il ne s’agit pas tant de savoir les raisons pour lesquelles l’Internationale a perdu sa guerre contre la guerre, mais de mieux comprendre pourquoi elle ne l’a pas gagnée, de mieux identifier les obstacles qui ont empêché la constitution d’un espace public propre aux socialistes européens, dépassant les relations inter-nationales.

La Société d’Etudes Jaurésiennes entend ainsi reprendre la question de l’internationalisme ouvrier, de 1864 à 1914, en organisant un colloque en mars 2014. Ce projet s’inscrit dans une dynamique historiographique à laquelle participent les Cahiers Jaurès qui publieront les actes de ces journées.

La démarche se veut résolument internationale, autant par le sujet et les thèmes qui seront abordés,  que par le point de vue des intervenants.

Le programme

Lundi 24 mars

9H30 › 10H30 | Ouverture

  • Allocution Gérard Lindeperg vice-président de la Fondation Jean-Jaurès.
  • Introduction au colloque : « L’Internationale et la Paix » Jean-Jacques Becker (Université de Paris-Ouest Nanterre-La Défense), vice-président de la Société d’études jaurésiennes.
  • Présentation du colloque : « L’historiographie de l’Internationale » Emmanuel Jousse (Université de Lille-3), responsable du colloque pour la Société d’études  jaurésiennes.

10H30 › 12H00 | Les hommes
Modérateur : Rémi Fabre (Paris-Est Créteil Val de Marne)

  • « Jaurès et l’Internationale » Gilles Candar (Lycée Montesquieu, Le Mans)
  • « Les traducteurs de l’Internationale » Emmanuel Jousse (Université de Lille-3)
  • « Charles Rappoport, une figure de médiateur » Marc Lagana (Université du Québec, Montréal)

14H00 › 16H30 | Les structures
Modératrice : Patrizia Dogliani (Université de Bologne)

  • « Transnational Cigar-Makers. Cross-border connection strikes and solidarity at the time of the First International (1864-1873) » Ad Knotter (Université de Maastricht)
  • « Rage d’être inclus et internationalisme : l’urgence d’en enseigner l’histoire contrastée » Charles Heimberg (Université de Genève)
  • « Essor et déclin de l’AIT. Quelques éléments de réflexion » Michel Cordillot (Université de Paris 8-Vincennes)

17H00 › 18H30 | Les internationales du mouvement ouvrier
Modérateur : Alain Chatriot (CNRS, CRH, Paris)

  • « L’Internationale des syndicalistes » Marion Fontaine (Université d’Avignon)
  • « L’Internationale des coopérateurs » Michel Dreyfus (CNRS-Centre d’histoire sociale du xxe siècle)
  • « L’Internationale de la propagande » Vincent Chambarlhac (Université de Dijon)

Mardi 25 mars

Allocution Michel Maso directeur de la Fondation Gabriel-Péri

9H00 › 10H30 | Les barrières
Modérateur : Romain Ducoulombier (Université de Dijon)

  • « La petite Internationale d’Autriche-Hongrie : un mythe ? » Jean-Numa Ducange (Université de Rouen)
  • « Patriotisme et social-démocratie : le cas de la social-démocratie allemande » Gerd Krumeich (Université de Düsseldorf)
  • « L’internationalisme du Heimin shinbun (1903-1905) et son héritage pendant la Première Guerre mondiale » Christine Lévy (Université de Bordeaux-3)

11H00 › 13H00 | L’Internationale et les internationalismes
Modératrice : Anne Rasmussen (Université de Strasbourg)

  • « Le solidarisme de Fouillée : un internationalisme impossible ? » Pierre Crétois (Université de Tours)
  • « L’Internationale, une méthode jaurésienne pour la paix européenne ? » Vincent Duclert (EHESS), Inspecteur général de l’Education Nationale
  • « Jean Jaurès et le droit international » Carlos Miguel Herrera (Université de Cergy-Pontoise)
  • « L’Internationale de la Libre pensée » Jacqueline Lalouette (Université de Lille-3)

14H00 › 15H30 | Retour aux idées de l'ait ?
Modérateur : Marc Lazar (IEP Paris)

  • « Revolution as past, present and future in early Marxism » Bertel Nygaard (Université d’Aarhus)
  • « Ferdinand Lassalle et la Deuxième Internationale » Bruno Antonini (Lycée Racine, Paris)
  • « Les socialistes français, allemands et italiens face à la guerre russo-japonaise (1904-1905) » Elisa Marcobelli (EHESS)

Conclusions

Jean-François Chanet (IEP Paris), vice-président de la Société d’études jaurésiennes

Visite de l'exposition Jaurès aux Archives nationales