Espace pédagogique > Services Educatifs > L'exposition pédagogique consacrée à Anne Morgan, pionnière de l’humanitaire dans la Grande Guerre

L'exposition pédagogique consacrée à Anne Morgan, pionnière de l’humanitaire dans la Grande Guerre

L'exposition pédagogique Anne Morgan
© D.R.
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

Le Musée franco-américain de Blérancourt dans l'Aisne et le Service culturel de l'Ambassade des Etats-Unis d'Amérique mettent gratuitement à la disposition des établissements publics libres d'accès (établissements scolaires, mairies, associations, etc…) une exposition pédagogique concernant l'action d'Anne Morgan et du Comité Américain pour les Régions Dévastées (CARD) dans le Soissonnais entre 1917 et 1924.

En replaçant cette organisation dans le contexte de la reconstruction, l'exposition permet de découvrir le nord de la France au sortir de la guerre, le travail des bénévoles sur le terrain et leur action en faveur de la jeunesse. Cette exposition souligne l’implication des civils pendant et après la Grande Guerre, qu’il s’agisse des Français victimes des combats ou des États-uniens volontaires venus apporter leur aide alors que leur pays n’était pas officiellement entré en guerre. Enfin, cette exposition met en exergue le rôle des femmes à un moment charnière de l’histoire de leur reconnaissance car Anne Morgan et ses volontaires sont très en avance sur leur temps quant aux responsabilités qui leur incombent : femmes d’action sur le terrain, mais aussi femmes de tête pour convaincre les officiels français et les mécènes états-uniens du bien-fondé de leur action, et enfin femmes de cœur par l’immense générosité dont elles ont fait preuve en consacrant plusieurs années de leur vie à l’action humanitaire.

En 1914, Anne Morgan, benjamine du banquier John Pierpont Morgan, décide de traverser l’Atlantique dès le début de la Grande Guerre pour consacrer son temps et son argent à l’aide aux populations civiles sinistrées du nord de la France. Installée près de la ligne de front, Anne Morgan et les 350 femmes bénévoles qui se sont succédées de 1917 à 1924 au sein du Comité Américain pour les Régions Dévastées – le CARD – , aident à la reconstruction agricole et architecturale mais surtout à la reconstruction sociale et morale des populations grâce à des dispensaires et un service ambulant de santé, de distribution de nourriture et de livres aux victimes civiles de guerre. En avance sur son temps, Anne Morgan a à cœur d’embaucher des professionnelles américaines qui a leur tour forment des jeunes françaises afin de pérenniser leur action sur le long terme. Un siècle plus tard, cet héritage est toujours présent sur le territoire notamment à travers les bibliothèques municipales, l’Aide Médico-Sociale Anne Morgan et le Musée franco-américain de Blérancourt, créé par Anne Morgan elle-même.

Présentée sous la forme de dix de panneaux (kakemono sur enrouleurs) et complétée par un carnet d'exposition et divers documents pédagogiques en ligne, cette exposition illustre l'engagement civique, humanitaire et féministe d'avant-garde de centaines de femmes pendant et après la Grande Guerre. Grâce aux centaines de photographies issues de la collection du musée et disponibles en ligne, et à travers les nombreuses archives et témoignages de volontaires mis à disposition, de nombreuses pistes pédagogiques sont envisageables : Histoire et géographie, Anglais, Lettres, Arts Plastiques, Sciences et Techniques Sanitaires et sociales, Sciences médico-sociales , Economie et gestion, Communication & Conseil.

 

Informations pratiques

Pour tout renseignement sur le prêt de l’exposition, contacter le Service culturel de l'Ambassade des Etats-Unis d'Amérique : parisculture@state.gov ou 01.43.12.28.55

Pour tout renseignement supplémentaire et/demande de visite, contacter le musée : musee.blerancourt@culture.gouv.fr ou au 03.23.39.14.72.

Pour en savoir plus : http://museefrancoamericain.fr/actualites/exposition-pedagogique-anne-morgan