Espace pédagogique > Ressources Pedagogiques > Premier Degre > Exploitation pédagogique de « Carnet de poilu » de Renefer

Exploitation pédagogique de « Carnet de poilu » de Renefer

Carnet de poilu. Leur vie racontée aux enfants par Renefer, présenté par Gabrielle Thierry, Éditions Albin Michel, octobre 2013.
© Albin Michel
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

La Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale et le Canopé-CNDP ont souhaité conduire une action pédagogique pluridisciplinaire spécifique en direction des enseignants du premier degré. Comment aborder en 2014, avec des enfants de 10 ans, la commémoration du centenaire la Première Guerre mondiale pour questionner l’idée de transmission et de mémoire ?

Ce projet prend appui sur la commémoration du centenaire de la Première Guerre mondiale. Les enfants de 10 ans, actuellement en CM2, n’ont bien souvent pas de mémoire de cette guerre au sein de leur famille. Leurs parents et grands-parents ont encore une mémoire familiale mais rarement exprimée. Cependant, cette guerre abordée au sein des séquences d’histoire interroge les élèves.

Dans ce dossier, le document support, Carnet de poilu de Renefer, interpelle l’élève car il s’adresse à un enfant de son âge. L’élève, questionnant le contexte dans lequel a été réalisé le document support, contexte où la population ne peut rester à l’écart de la guerre. Il confronte ce document à d’autres références, tant historiques qu’artistiques.

Tout au long de la démarche, l’élève s’appuie sur une production, en direction de ses pairs mais également d’adultes en dehors du cadre scolaire. La démarche vise à mettre l’élève en situation, construire des apprentissages puis réinvestir. Les compétences liées à la maîtrise de la langue sont ici centrales, que ce soit dans la production d’écrit, la lecture ou encore la place de l’oral. L’histoire, l’histoire des arts, les arts visuels nourrissent le projet de l’élève, développant sa capacité à comprendre le monde et à innover, en articulant utilisation pédagogique du numérique et ancrage dans la matérialité.

Repères pour l’enseignant

Un témoignage comme matériau d’exploration

Pendant la Première Guerre mondiale, alors qu’il est soldat et fait la guerre au front entre 1916 et 1918, Jean Constant Raymond Fontanet, dit Renefer, réalise un carnet destiné à sa fille unique âgée alors de 8 ans.

Ce support d’environ 10 x 15 cm, dimensions adaptées à un rangement dans la poche, le suit dans ses déplacements, du matin au soir, y compris dans les tranchées sous le feu ennemi. Les soixante pages qui le composent offrent une alternance de textes sur les pages de gauche et de dessins aquarellés sur les pages de droite.

Même si le propos, tant au niveau de l’image que de l’écrit, est manifestement saisi sur le vif et dans une réalité des plus concrète, il s’agit d’un récit très construit. La diversité des situations présentées par l’interaction texte/image permet à Renefer de raconter à sa fille ce qu’il vit de façon ludique et engagée. À la manière d’un journal intime, l’auteur nous permet d’être en prise directe avec ce que pouvaient être les journées d’un poilu. Albin Michel a édité en 2013 un fac-similé du carnet de Renefer, Carnet de poilu, leur vie racontée aux enfants par Renefer, présenté par Gabrielle Thierry.

Compétences

Les compétences sont classées suivant trois axes supports de ce projet :

  • Produire : l’élève produit des écrits, supports de réflexion et de communication. L’élève produit un objet final à destination du public.
  • Rechercher : l’élève échange avec ses pairs, se place en situation d’inventer et s’appuie pour cela sur des textes, et des œuvres du domaine artistique.
  • Structurer : l’élève structure ses apprentissages pour étayer ses productions, qu’elles soient à visée documentaire ou artistique.
Produire Structurer Rechercher

Production d’écrit : L’élève rédige un texte avec une intention. L’élève prend en compte le destinataire.

Langage oral : L’élève respecte les règles habituelles de la communication.

Production d’écrit : L’élève respecte les contraintes syntaxiques et orthographiques ainsi que la ponctuation.

Étude de la langue française : L’élève identifie l’utilisation d’un mot ou d’une expression au sens figuré. / L’élève classe des mots de sens voisin en repérant les variations d’intensité.

Langage oral : L’élève apporte des arguments, mobilise ses connaissances. L’élève reste dans le sujet, situe son propos par rapport aux autres.

Lecture : L’élève lit silencieusement des textes littéraires ou documentaires et les comprend. L’élève repère les effets de choix formels (emploi de certains mots, utilisation d’un niveau de langue bien caractérisé…). L’élève restitue un texte documentaire en quelques phrases.

Langage oral : L’élève participe aux échanges de manière constructive.

 

Histoire : L’élève mémorise quelques repères chronologiques en les situant les uns par rapport aux autres et en s’appuyant sur leurs caractéristiques majeures (11 novembre 1918 : armistice de la Grande Guerre).

L’élève utilise les principaux termes du vocabulaire spécifique lié aux notions étudiées (armistice, tranchée…).

Histoire : L’élève explique pourquoi le premier conflit mondial a été appelé « la Grande Guerre ».

Histoire : À partir de documents de nature diverse et en particulier d’œuvres d’art, l’élève identifie en quoi cette guerre ne ressemble pas aux précédentes.

Arts visuels : L’élève produit un objet en s’appuyant sur une intention. L’élève prend en compte le spectateur. L’élève développe des capacités d’expression et de créativité.

Arts visuels : L’élève met en adéquation les choix formels avec l’intention (choix du support, de l’outil, relation texte/image…).

Histoire des arts : L’élève repère et relate des démarches de créateurs dans différents domaines (arts visuels, littérature, arts du quotidien).

Arts visuels : En s’appuyant sur des démarches d’artistes de différentes périodes, l’élève explore la relation entre texte et image. L’élève montre une curiosité et un intérêt pour les démarches des artistes rencontrés. L’élève montre une sensibilité artistique. L’élève pratique le dessin avec des outils et supports variés.

Histoire des arts : L’élève interroge la posture des artistes et écrivains (engagement, recherche formelle …) durant la Première Guerre mondiale. L’élève interroge la place de la culture dite « populaire » comme témoignage d’une époque.

Ces compétences s’inscrivent dans les items du socle commun, palier 2 :

La maîtrise de la langue française

  • Prendre part à un dialogue : prendre la parole devant les autres, écouter autrui, formuler et justifier un point de vue.
  • Lire avec aisance (à haute voix, silencieusement) un texte.
  • Repérer des effets de choix formels (emploi de certains mots, utilisation d’un niveau de langue).
  • Maîtriser quelques relations de sens entre les mots.

La culture humaniste

  • Avoir des repères relevant du temps et de l’espace.
  • Identifier les périodes de l’histoire au programme.
  • Connaître et mémoriser les principaux repères chronologiques (événements et personnages).
  • Pratiquer les arts et avoir des repères en histoire des arts.
  • Distinguer les grandes catégories de la création artistique (littérature, musique, danse, théâtre, cinéma, dessin, peinture, sculpture, architecture).
  • Pratiquer le dessin et diverses formes d’expression visuelles et plastiques.

Séquence pédagogique

Voir l'articulation générale du projet
Voir la phase 1 du projet "Entrer dans le projet"
Voir la phase 2 du projet "construire les apprentissages"
Voir la phase 3 du projet "réinvestir"