Espace pédagogique > Ressources Pedagogiques > Deuxieme Degre > Arts et littérature de la Grande Guerre, la revue TDC (février 2014)

Arts et littérature de la Grande Guerre, la revue TDC (février 2014)

Marcel Gromaire, La Guerre (élément).
© Musée d’Art moderne de la Ville de Paris
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

Les arts et la littérature ont été marqués par la Première Guerre mondiale. Ce numéro de la revue Textes et Documents pour la Classe, coordonné par Nicolas Beaupré, se propose de faire le point sur l’onde de choc culturelle de 14-18 avec, comme objectif, de donner des éléments aux enseignants du secondaire, pour aborder l’histoire des arts et l’histoire culturelle, avec leurs élèves, au prisme de la Grande Guerre.

« Des poux, des rats, des barbelés, des puces, des grenades, des bombes, des trous d’obus, des cadavres, du sang, de l’eau-de-vie, des souris, des chats, des gaz, des canons, de la boue, des balles, des tirs de mortier, du feu, de l’acier, voilà ce qu’est la guerre ! Tout ça est une œuvre du diable ! »

Otto Dix, Journal de Guerre
 

 

Revue TDC

Trois questions ont guidé la rédaction de ce volume :

  • Peut-on parler d’une peinture, d’une littérature, d’une musique de la Grande Guerre ?
  • Le conflit a-t-il brisé les avant-gardes, ou leur a-t-il au contraire permis de les diffuser ?
  • Un siècle plus tard, comment la Première Guerre mondiale inspire-t-elle les artistes et les écrivains aujourd’hui ?

Dans un article de synthèse intitulé « Du combat des images, la bataille des mots », Nicolas Beaupré revient sur le rôle central joué par les artistes pendant la Grande Guerre. Sont abordées les questions liées à  la production artistique dans les États en guerre, avec la participation des artistes, dès le début, depuis l’arrière, à la politique de propagande mise en place par les belligérants. Est également longuement évoquée, la création littéraire et artistique des avant-gardistes, largement marquée par leur expérience du front.

Annette Becker, Philippe Gumplowicz, Philippe Dagen, Laurent Véray, Alexandre Kostaka, Nathalie Roussel, Landry Charrier, Jennifer Kilgore-Karadec, Alexandre Lafon et Isabelle Guillaume proposent des focus sur chacun des grands domaines artistique (littérature, poésie, peinture, musique, cinéma, …) accompagné d’une étude plus poussée au travers d’exemples judicieusement choisis (Bécassine, le peintre américain George Bellows,  les écrivains Roland Dorgelès ou encore Ernst Jünger, le poète Wilfred Owen, le réalisateur Abel Gance, pour n’en citer que quelques uns).

Trois études de documents sont également proposées : la première sur les écrivains allemands, la seconde sur trois « romans du retour » et la dernière sur les poètes de guerre.

Ce numéro fait la part belle à de nombreux extraits de romans, poèmes, et offre une belle iconographie (affiches, tableaux) que les enseignants pourront aisément réutiliser dans leurs séquences pédagogiques dans les classes du secondaire (collège et lycée) et dans une perspective pluridisciplinaire.

Ce numéro constitue donc une ressource précieuse pour les enseignements artistiques, les lettres, l’histoire, les enseignements d’exploration, l’histoire des arts. Des ressources supplémentaires sont également consultables en ligne.