Espace pédagogique > Mobilisation de La Communaute Educative > Un documentaire radio sur la Grande Guerre

Un documentaire radio sur la Grande Guerre

Capture écran du film des Tremplins du Crédit Agricole 2015 sur la réalisation du documentaire "Ferdinand, un rat dans les tranchées"
© D.R.
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

Huit classes du département de l’Aveyron réalisent un documentaire radio sur la Grande Guerre.

L'objectif du documentaire

Les élèves de huit écoles de la circonscription de Millau ont réalisé un documentaire sonore autour de 14-18. Les enseignants se sont retrouvés lors de formations-action trois jours dans l’année. Ces journées de formation leur ont permis d’acquérir les bases de la prise de son, de l’écriture radiophonique, de la diction, du montage et du mixage sur le logiciel Audacity. Ainsi, en fonction des objectifs pédagogiques que chacun souhaitait poursuivre avec ses élèves, ils ont pu construire ensemble un documentaire cohérent où les réalisations de chaque école ont trouvé leur place.

Ce projet porté par Anne Lalanne, inspectrice de Millau et coordinatrice du groupe départemental « maîtrise de la langue et lutte contre l’illettrisme » et par Sophie Pillods, formatrice et documentariste, a vu le jour en 2013-2014 avec huit écoles du département. Grâce au label Centenaire, il a pu être reconduit sur la circonscription de Millau et le sera cette année encore.

La radio : un outil pédagogique

Ce projet interdisciplinaire (maîtrise de la langue et culture humaniste) rend concret l’utilisation du numérique au service des compétences scolaires attendues en lien avec l’éducation aux médias à travers la radio. En cela, il est porteur de sens à plusieurs niveaux.

Dans le cadre de la classe, il offre l’occasion de consolider et réinvestir les acquis scolaires. En maîtrise de la langue, la spécificité de l’écriture radiophonique permet de répondre de manière ludique à des objectifs de compétences comme améliorer l’oral, savoir écouter et reformuler, lire à haute voix, améliorer l’expression écrite, le vocabulaire de description… En effet, il s’agit de faire vivre un texte à l’oral, avec son rythme particulier qui ne correspond pas forcément aux ponctuations de l’écrit ; de donner des yeux à son auditeur à travers le choix d’un lexique précis pour construire des phrases descriptives. Cette ré-écriture et cette lecture à haute voix, très spécifiques, permettent aux élèves de découvrir le plaisir de captiver un auditoire.

Par ailleurs, la radio permet d’aborder les durées et le calcul du temps, de maitriser les bases d’un ordinateur et d’un logiciel de traitement de texte similaire à celles du logiciel de montage Audacity. Et lorsque les élèves ont envie de partager leur document avec d’autres écoles, ils apprennent à produire et lire un document numérique, etc…

Dans l’esprit d’un partage des valeurs républicaines, le lien intergénérationnel est favorisé pour recueillir les anecdotes, lettres ou objets qui restent dans les mémoires familiales, sociales, etc. Il s’agit d’articuler la grande histoire (dates des évènements politiques et militaires) avec l’histoire vécue au plan local et de réfléchir en quoi elle nous concerne aujourd’hui, et quel sens donner aux cérémonies de commémoration, comme le 11 novembre.

Ce projet est concrétisé par la réalisation d’un CD qui constitue un objet culturel permettant aux enfants de devenir les médiateurs de leurs parents en ce qui concerne la transmission sur la Grande Guerre et se finalise par une journée de rencontres pour permettre aux élèves de présenter leur travail aux élus, aux partenaires et d’échanger autour des sujets qu’ils auront traités et des formes radiophoniques utilisées. Par ailleurs, les classes participent à des émissions en direct dans les radios associatives de proximité. Ainsi, un documentaire sur la réalisation du projet entre dans le sujet de la réalisation radio par les élèves.

>> Ecouter le documentaire radio « Ferdinand, un rat dans les tranchées »