Espace pédagogique > Mobilisation de La Communaute Educative > Projet scolaire "Mémoire et archéologie du front d’Orient"

Projet scolaire "Mémoire et archéologie du front d’Orient"

© D.R.
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

En 2008, Marilène Noël, inspectrice de Lettres-Histoire de l’académie de Caen a organisé la mise en relation d’un réseau d’établissements bas-normands pour travailler sur le thème de la mémoire, répondant à un appel du service de la Coopération décentralisée Basse-Normandie/Macédoine du Conseil régional de Basse-Normandie. La mise en place d’un partenariat entre le Lycée professionnel Jean Mermoz de Vire et le Lycée Josip Broz Tito de Bitola en Macédoine s’est formalisée en octobre 2009. Sophie Quévillon, ingénieure de recherche du Service Régional de l’Archéologie et l’historien Yann Thomas y ont été associés ainsi qu’Aleksander Stojcev, Directeur du Musée de l'Armée de Macédoine. L’Alliance française de Bitola et sa directrice, Marie Vatelot-Gémin. Guillaume Javourez et Caroline Potelle Zlatevska, qui lui ont succédé dans cette fonction, ont poursuivi la collaboration avec les deux établissements scolaires. Depuis 2014, le projet est pérennisé dans toutes ses composantes par avec la coordination de l’ALDA de Skopje.

Chronologie des opérations de recherche de terrain et des actions mémorielles 2009 et 2016

La première expédition de terrain associant des lycéens des deux nations encadrés par leurs enseignants et l’équipe scientifique s’est déroulée du 25 avril au 2 mai 2010. Elle comprenait 15 élèves français, 15 élèves macédoniens francophones, 4 professeurs français, 2 professeurs macédoniens, le commandant de la sécurité civile de Bitola et un interprète.

Des prospections pédestres et des relevés topographiques ont été effectués sur l’ancienne ligne de front, dans les villages de montagne et les crêtes (de novembre 1916 à septembre 1918) de la boucle de la Cerna. Elèves et professeurs ont produit des relevés archéologiques d’ouvrages fortifiés, de tranchées, et réalisé une enquête orale bilingue auprès des habitants dépositaires de souvenirs familiaux.

La seconde expédition (15 autres élèves français / 4 enseignants) a été réalisée du 23 avril au 2 mai 2012. Le séjour en Macédoine articulait journées de travail archéologique et scientifique sur le terrain (notes, relevés topographiques, photographies, croquis) avec la découverte culturelle d’un Etat des Balkans. Comme pour ceux de 2010, les élèves français étaient accueillis au sein des familles de leurs correspondants.

En juillet 2014, Eric Allart et Pierre Bénabid se sont rendus sans élèves une semaine en Macédoine pour compléter leurs recherches avec leur collègue macédonien Iljo Trajkovski.

Avril 2016 : Troisième expédition d’une semaine dans la boucle de la Cerna. 20 élèves normands et trois professeurs, accompagnés dans toutes les activités par monsieur Laurent Castaing, descendant d’un artilleur qui avait été affecté sur notre secteur d’étude.

En novembre 2014 le projet a reçu la labellisation de la Mission du centenaire, reconduite en novembre 2016.

Publier, exposer, commémorer, communiquer

  • La publication d’un carnet de voyage conçu par les élèves de l’expédition de 2010.
  • La publication de « Sur les traces des poilus d’Orient. Histoire, mémoire et archéologie du Front d’Orient en Macédoine 1916-1918 ». 84 pages. Travail de recherche pluridisciplinaire. 2012
  • Exposition de deux séries de 21 panneaux (0,60 X 0,80 m) présentant les résultats des deux expéditions à la médiathèque de Vire (2011, 2013), à Houlgate (2015) et Troarn (2015).
  • Réalisation d’une stèle commémorative en acier, dédiée au soldat-artiste Etienne Valentin par la section de 1ère techniciens en chaudronnerie industrielle du Lycée professionnel Jules Verne de Mondeville, sous la supervision de Sylvie Guitton, PLP de Lettres-Histoire. Organisation du transport et de la livraison de cette stèle à Bitola par la classe de seconde logistique du Lycée professionnel Jean-Mermoz de Vire, stèle acheminée et inaugurée en novembre 2014 au cimetière militaire français avec l’aide de l’Armée Française.
  • Participation aux commémorations du centenaire aux cimetières militaires français et allemand de Bitola et Prilep en novembre 2014.
  • A l’invitation de l’Association nationale pour le souvenir des Dardanelles et fronts d’Orient, participation aux cérémonies de l’Arc de Triomphe dédiées aux Poilus d’Orient, le 25 avril 2015, en célébration du centenaire de l’ouverture du front d’Orient (avril 1915).
  • Communications de Pierre Bénabid et Eric Allart au colloque organisé à Skopje par l’association HAEMUS et l’ALDA en novembre 2015 sur le thème « ”First World War in the collective memory – Exchange of experiences in the Balkans”.
  • Echanges avec la municipalité de Novaci en 2016 pour alimenter en contenu des panneaux pour un itinéraire touristique mémoriel sur plusieurs sites.
  • Juin 2016. Publication de « Retour en Macédoine, Histoire, mémoire et archéologie du Front d’Orient, 2012-2014, Vol II »
  • Juin 2016. Participation au groupe d’appui scientifique de recherches sur le front d’Orient, organisé par l’Institut Français à Skopje.
  • Printemps 2016. Premiers essais de réalisation d’une cartographie numérique à partir d’archives militaires françaises de 1917-1918 et d’un système d’information géographique par l’UFR SEGGAT (Sciences. Economiques, de Gestion, Géographie et Aménagement du Territoire), Département de Géographie, Université de Caen Normandie. Jean-Michel Cador, géographe, intègre l’équipe.
  • Novembre 2016. Exposition bilan des six années de recherches sur le front d’Orient. Inauguration à la médiathèque de Vire du 9 au 30 novembre 2016.
  • Présentation du projet aux 19è Rendez-vous de l’Histoire à Blois du 6 au 9 octobre 2016.
  • 5ème expédition de terrain (cartographie 3D et prospection) prévue pour la fin juillet 2017.

Eric Allart et Pierre Bénabid. Professeurs de Lettres-Histoire. Lycée professionnel Jean Mermoz. Vire.