Espace pédagogique > Mobilisation de La Communaute Educative > Les commémorations du 11 novembre dans l’académie d’Amiens

Les commémorations du 11 novembre dans l’académie d’Amiens

Commémoration du 11 novembre dans l’académie d’Amiens
© D.R.
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

La Picardie, l’académie d’Amiens, a été profondément marquée par la Première Guerre mondiale. Dans le cadre des commémorations du 96e anniversaire de l’Armistice du 11 novembre 1918 et du Centenaire de la Première Guerre mondiale, trois opérations majeures se sont donc déroulées dans l’académique d’Amiens, sous l’impulsion du Recteur Beignier et avec le concours de différents partenaires.

Ainsi, le 7 novembre, à 11h, il a été demandé à toute école, tout collège et tout lycée de l’académie d’organiser une action de commémoration. L’unité de temps académique a renforcé la portée symbolique d’une  telle démarche d’hommage et de mémoire. Les actions de commémoration ont pu prendre des formes très variées mais adaptées aux élèves et aux spécificités de chaque structure : moment de recueillement autour du monument aux morts de l’établissement lorsqu’il en possède un, lecture de textes, interprétation de l’hymne national, réalisation et présentation d’expositions, diffusion de films, etc.

Le 10 novembre, dans le cadre d’une opération intitulée « Les jeunes de l’Oise se souviennent » et résultant d’un partenariat entre l’Education nationale, l’ONAC, le Souvenir français et la commune de Rethondes, plus de 280 élèves de onze écoles et collèges de l’Oise ont présenté leurs « travaux de mémoire » (chants, poèmes, lectures théâtralisées, etc.). Ils ont ensuite participé à une cérémonie d’hommage autour du monument aux morts de Rethondes. La journée s’est achevée par une visite, par tous les élèves, de différents sites mémoriels et historiques du département.

Enfin, le 11 novembre, outre les cérémonies dans toutes les communes de Picardie auxquelles les élèves étaient invités à participer, plus de 400 d’entre eux, de 25 écoles primaires et maternelles d’Amiens se sont rendus au monument aux morts de la place du maréchal Foch pour une commémoration exceptionnelle. Ces jeunes élèves ont, à leur manière, par des chants, des lectures et des dépôts de gerbes de bleuets honoré la mémoire des combattants de la Grande Guerre. A l’issue de la cérémonie, ils ont tous été invités, avec leurs parents et les équipes enseignantes, à l’école Saint Roch, afin de recevoir « La Grande Guerre expliquée à mon petit-fils », ouvrage d’Antoine Prost, président du Conseil scientifique de la Mission du Centenaire. Cette distribution organisée à l’initiative du recteur Beignier, avec le concours de Brigitte Fouré, maire d’Amiens a rencontré un franc succès.

Toutes ces commémorations, empreintes d’émotion ont été préparées en classe afin que les élèves puissent en saisir pleinement le sens et qu’ils puissent jouer un rôle actif. Elles ont été l’occasion de travailler sur les symboles, les fondements  et les valeurs de la République, sur les sacrifices consentis ou imposés aux populations de métropole, d’Afrique, d’Asie, d’outre-mer pour regagner, la liberté et la dignité de notre pays. Elles soulignent le prix de la paix ainsi que toute la vigilance, mais aussi toute la détermination qui sont nécessaires pour la défendre.

Pour ces élèves, les différentes cérémonies furent un moment unique et un moyen exceptionnel pour apprendre, concrètement, ce qu’est la citoyenneté républicaine et préparer, ainsi, notre avenir, leur avenir. C’est là une des missions essentielles de l’Ecole.

Les plus jeunes de nos élèves, au soir de leur vie, connaîtront le bicentenaire de 1914. Puissent-ils dire se souvenir longtemps de ce Centenaire….