Espace pédagogique > Mobilisation de La Communaute Educative > Le vécu des soldats américains en France en 1917 à travers les écrits des lycéens de Valbonne

Le vécu des soldats américains en France en 1917 à travers les écrits des lycéens de Valbonne

Soldats américains en convalescence, à l'hôtel Métropole de Cannes, transformé en hôpital militaire.
© Archives de Cannes
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

Comment un soldat américain mobilisé en France en 1917 a-t-il vécu à la fois la guerre et sa rencontre avec la culture française, tant sur le front qu’à l’arrière ? C’est ce que les élèves d’une classe de Première S du lycée International de Valbonne ont tenté d’approcher, au travers de leurs recherches personnelles, de leur visite aux archives de Cannes et de leur lecture du roman américain de William March, Compagnie K .

Encadrés par leurs professeurs de Français, d’Histoire-Géographie et d’Anglais, les élèves d'une classe de Première Scientifique, dont une bonne moitié est anglophone, ont écrit en commun deux nouvelles. La consigne : chacun des deux récits doit imaginer le parcours d’un soldat américain de la Grande Guerre.

Pour alimenter leurs textes, les élèves se sont appuyés sur la lecture préalable et l’analyse littéraire du roman de William March, Compagnie K , écrit en 1933, qui évoque les témoignages d’une centaine de soldats américains dans les tranchées françaises. Il leur a été demandé de choisir les témoignages de soldats qui les ont le plus marqués, et de livrer leur sentiment sur l'ouvrage en laissant des posts-its virtuels sur la plateforme Linoit.com

Lors de la phase rédactionnelle, ils ont pu approfondir et compléter le témoignage du soldat choisi sous forme d’une narration à la première personne, de son départ des Etats-Unis pour le front en 1917 à son retour un an plus tard.  Ce travail s’est inscrit en cours de Français, dans le cadre du thème « La question de l'Homme dans les genres de l'argumentation du 16e siècle à nos jours » et d'une séquence sur l'altérité. Pour approfondir la manière dont les écrivains évoquaient la Première Guerre mondiale, une sélection de textes a été par ailleurs proposé aux élèves : des extraits de L’initiation d’un homme de Dos Passos, de l’Adieu aux armes d’Hemingway, ou encore du Chemin des âmes de Joseph Boyden. Enfin l'œuvre de William March a été intégrée au Descriptif des textes et des activités pour l'oral des Épreuves Anticipées de Français.

En parallèle à ce travail littéraire, et afin de replacer le récit dans un contexte historique précis, les élèves ont effectué des recherches à l’aide de leur professeur d’histoire qu’ils ont présenté sous formes d’exposés. Quatre axes ont été étudiés : le déploiement et logistique militaires, les conséquences économiques de l’arrivée des Américains, la rencontre de deux cultures et les incompréhensions mutuelles, et enfin les apports de la culture américaine à la France.

Un travail aux archives de Cannes est venu compléter ces recherches. Le soldat imaginé peut, par exemple, faire un séjour dans un des hôpitaux militaires américains de la ville car pendant la Grande Guerre, plusieurs grands hôtels comme le Métropole ou le Bristol ont, en effet, été transformés en hôpitaux destinés aux soldats américains blessés ou en convalescence, encadrés par des médecins américains. Lors de cette visite des archives de Cannes, certains des élèves ont étét accompagnés de leurs correspondants australiens : un document des archives sur les Américains et les Australiens durant la Première Guerre mondiale a été analysé.

Les deux nouvelles ont été ensuite traduites en anglais par les élèves de la section anglophone de la classe, et sous la supervision de leur professeur de langue de la section américaine.

L'ensemble de ces travaux seront ensuite mis en commun sous forme de livre numérique, disponible prochainement sur le portail de la classe, les nouvelles étant illustrées par des documents et images d’archives (archives de Cannes, mais aussi archives personnelles d’une élève dont un aïeul a combattu aux côtés des Américains) et complétées par les textes des exposés présentés en cours d’histoire.