Espace pédagogique > Mobilisation de La Communaute Educative > Le Centenaire dans l'académie de Nice

Le Centenaire dans l'académie de Nice

Monument aux morts de Nice
© D.R.
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

Des projets nombreux organisés autour de trois axes

L’académie de Nice s’est fortement mobilisée autour de la commémoration du centenaire de la Première Guerre mondiale. Le comité académique du centenaire qui s’est réuni le 5 novembre 2013 en présence de Mme le Recteur a examiné 32 projets pédagogiques de qualité portés à parité par des établissements scolaires des Alpes-Maritimes et du Var. 21 de ces projets ont obtenu en février 2014 une labellisation au niveau national par la Mission du Centenaire.

Les thématiques abordées ont porté sur le lien avec les spécificités locales, l’exploitation des traces culturelles laissées par la Grande Guerre et le caractère transfrontalier ou international des projets. Les équipes pédagogiques ont travaillé en interdisciplinarité (histoire-géographie, langues vivantes, arts plastiques, musique, numérique, philosophie, etc.) et ont proposé des projets très variés (expositions sur les traces de soldats niçois ou varois, spectacles de danse ou de théâtre, création d’une bande dessinée, d’un site internet...). Les 21 projets labellisés de l’académie de Nice sont visibles sur le site de l'académie de Nice.

Voir aussi un zoom sur cinq projets labellisés.

La réalisation d’un site académique dédié aux commémorations intitulé « Mémoires des territoires, territoires de mémoire »

Le CRDP (CANOPE) de l’académie de Nice a élaboré, en collaboration avec la DAAC et le référent « Mémoire et citoyenneté », un site internet dédié aux commémorations (incluant également le cycle des commémorations du 70ème anniversaire de la Résistance, de la Libération et de la barbarie nazie). Ce site, ouvert depuis quelques jours, offre une cartographie interactive des actions proposées par les structures culturelles. Il permet également de mettre en valeur l’ensemble des projets menés dans les établissements de l’académie (premier et second degré) autour des deux cycles mémoriels.

Ce site propose :

  • Une cartographie départementale interactive des lieux, manifestations, ressources et formations en relation avec le thème.
  • Des informations sur les événements commémoratifs proposés par les partenaires culturels.
  • Un espace de valorisation des projets pédagogiques à l’initiative des établissements scolaires

Ex : mise en voix de textes, par des classes du collège de l’Eganaude (06), en partenariat avec le musée Fernand Léger de Biot. Création d’un livre numérique européen autour du devoir de mémoire au Collège jean Giono au Beausset (83).

  • Des liens vers les ressources des services des Archives départementales du Conseil Général 06 et du Conseil Général 83 ou des services des archives municipales.
  • Des ressources pédagogiques

Ex : Des fiches de ressources et d’activités pédagogiques (Elèves/professeurs) autour d’œuvres d’art illustrant la Grande Guerre et le second conflit mondial, des fiches itinéraires qui intègrent la notion de parcours.

Ce site a pour particularité d’interroger la notion de frontière (à partir de l’exemple franco-italien), de confronter des courants artistiques et des œuvres de dimension européenne. Il insiste sur les spécificités locales, régionales et transfrontalières de l’académie de Nice (monuments aux morts transfrontaliers, richesses patrimoniales d’une frontière mouvante, interface coloniale, terre d’échange et d’acculturation).

Un module de formation pour les enseignants intitulé « Commémorer la Grande Guerre »

Dans le Programme Annuel de Formation (PAF) de l’académie de Nice, a été prévu un module de formation intitulé « Commémorer la Grande guerre ». Il se déclinera en stages « culture à portée de la main » destinés à mettre en relation l’offre des structures culturelles et les besoins des enseignants. Ces stages seront mis en en œuvre par les chargés de mission de la DAAC, professeurs placés auprès du rectorat pour participer à la politique d’éducation artistique et culturelle dans les territoires ; ils sont ouverts à tous les enseignants. Ces stages sont s’organisés autour de la proposition d’itinéraires (itinéraire d’un artiste pendant la guerre, itinéraire d’une femme pendant la guerre, etc.) pour s’adapter à la notion de parcours désormais mise en avant par le  ministère de l’Education nationale conjointement avec le ministère de la Culture (voir la circulaire du 3 mai 2013 sur le parcours d’éducation artistique et culturelle).