Espace pédagogique > Mobilisation de La Communaute Educative > « La guerre d’il y a cent ans : traces, mémoires, frontières »

« La guerre d’il y a cent ans : traces, mémoires, frontières »

Média (élément appelé depuis la médiathèque)
La guerre d’il y a cent ans : traces, mémoires, frontières
© D.R.
Voir la vidéo →

Une vidéo a été réalisée dans le cadre du projet académique de Commémoration de l'académie de Nancy-Metz par une équipe d’étudiants de l’IUT de Saint-Dié-des-Vosges.

Origine du projet



Dans le cadre de la Commémoration du centenaire de la Première Guerre mondiale, l’académie de Nancy-Metz fédère plus de 120 projets donnant lieu à des réalisations artistiques, littéraires, historiques. De l’école primaire au lycée, les professeurs amènent les élèves à questionner la notion de mémoire en croisant différentes disciplines : l’histoire, mais aussi le français, les arts plastiques, la technologie, l’éducation physique et sportive…

Afin de valoriser l’implication des élèves et de leurs professeurs et l’impact pédagogique de ce travail, le comité académique a souhaité présenter un film montrant, non pas essentiellement les productions des élèves mais ceux-ci en train d’y travailler.

Réalisation



L'équipe est composée de quatre étudiants de l’IUT de Saint-Dié-des-Vosges, Université de Lorraine, dans le cadre du projet tuteuré de la Licence Professionnelle ATC TeCamTV. Cinq de ces établissements ont été suivis : une école primaire, trois collèges et un lycée. L'équipe a filmé leurs projets, et l’évolution de ceux-ci, en recueillant les réactions, questionnements et motivations des élèves et des enseignants. Ce suivi a nécessité plusieurs jours de tournage, de nombreuses heures de concertation avec les partenaires et établissements, de déplacements et de dérushage.
 L’IUT a fourni l’ensemble du matériel pour la réalisation de ce projet. Caméras professionnelles, matériel audio performant, logiciel de pointe, la qualité matérielle était au rendez-vous.
 Parfois cadreur, ingénieur du son ou encore intervieweur, chacun s’est adonné aux différentes activités professionnelles.
 Le tournage s’est réparti sur plusieurs mois et la réalisation du film s’est déroulée durant toute cette période.
De la réalisation, à la post-production, ce film de 26 minutes a été produit de A à Z par les quatre étudiants : Marie-Lorraine Atamaniuk, Floriane Caillot, Maxime Damien et Justine Farny.




Synopsis


Le documentaire « La Première Guerre Mondiale : Traces, mémoires, frontières » présente les projets de cinq établissements, représentatifs du travail mené dans les 120 projets de l’académie. De la construction d’une cabane à  un travail photographique, en passant par la danse, la diversité des réalisations est liée au croisement des disciplines mêlées à ces projets. Chaque élève impliqué a apporté sa contribution personnelle pour faire grandir le projet. Ceux-ci ont recherché dans la mémoire des familles, des lieux, des objets, le souvenir de ce conflit mondial et se sont questionnés sur l’engagement de chacun pour la paix. Ce travail montre qu’il est possible d’aborder la commémoration de la Première Guerre mondiale de façon signifiante pour des élèves d’aujourd’hui, tout en respectant la mémoire de ce conflit.