Espace pédagogique > L'arrivée des Américains à Dijon vus par des élèves du lycée Carnot

L'arrivée des Américains à Dijon vus par des élèves du lycée Carnot

© D.R.
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

A l'occasion du centenaire de l'entrée des Etats-Unis dans la Grande Guerre, des élèves du collège et lycée Carnot de Dijon ont créé une exposition temporaire et un blog de ressources, en s'appuyant sur les fonds des Archives municipales de la ville et une société d'histoire locale.

Pendant la Grande Guerre, le lycée Carnot de Dijon fut transformé en hôpital militaire pour les forces françaises, et un monument aux morts fut érigé dans la cour d'honneur pour commémorer le sacrifice des 400 soldats morts dans ses murs. Mais Dijon fut aussi une importante base logistique du Corps Expéditionnaire Américain pendant la Première Guerre Mondiale. Les forces américaines s’établirent également dans d’autres communes des alentours comme Is-sur-Tille et Allerey-sur-Saône en Saône-et-Loire.

Un projet pédagogique interdisciplinaire

Le lycée Carnot de Dijon, les Archives municipales de Dijon et la société d’histoire locale Is-sur-Ignon se sont associés pour commémorer le centenaire de l’entrée en guerre des Américains le 6 avril 1917. Après des recherches et des rencontres préalables entre les responsables du service éducatif des archives municipales et les enseignants d’anglais et d’histoire, une quarantaine d'élèves de section européenne histoire-anglais de première  L, ES et S ont participé à des ateliers organisés par le service des archives municipales. Un large éventail de documents de nature variée, attestant de la présence des Américains dans la ville entre 1918 et 1919, leur a alors été présenté.

Sous la conduite de leurs enseignants, une partie des élèves s'est ensuite attachée à trouver des témoignages de l'expérience combattante des « Sammies » dans des lettres ou  des journaux de guerre. Ils se sont particulièrement intéressés au récit des combats et aux sentiments que cette épreuve a fait naître chez ces jeunes Américains de manière à mettre en perspective leur installation à Dijon.

Une autre partie des élèves a travaillé sur la présence américaine dans la ville à partir de documents conservés aux archives municipales : photographies, courriers officiels, cartes. Les documents permettent d'établir une cartographie des lieux de cantonnement des soldats (installations logistiques, laboratoires, hôpital et cimetières provisoires), des relations que leur état-major entretient avec les autorités municipales mais aussi les relations plus informelles qui s'établissent entre les soldats et les Dijonnais. De nombreux soldats américains meurent à Dijon des suites de leurs blessures mais les autorités américaines rapatrient l'ensemble de leurs dépouilles à la fin du conflit.

Par ailleurs, un autre groupe d'élèves s'est intéressé aux sépultures ANZAC du cimetière de Dijon, un thème abordé par l'ensemble de la classe en cours d'anglais avec des lycéens de Christchurch en Nouvelle Zélande. Le Lycée Carnot accueillera une quinzaine de ces correspondants en octobre 2017 lors de leur séjour en France dont le but est de marcher sur les traces des soldats de l'ANZAC.

Les élèves ont ensuite enfin mis en forme leurs productions afin de réaliser une exposition bilingue dans les murs du lycée, inaugurée le 6 avril dernier, mais aussi un blog.

L'exposition sera ouverte à l'ensemble des élèves de la cité scolaire et au grand public à partir du mois de mai dans le cadre de la saison commémorative de la présence américaine, organisée par la Ville de Dijon.