Espace pédagogique > Deux films de guerre adaptés en BD par des collégiens de Saint-André-de-Corcy

Deux films de guerre adaptés en BD par des collégiens de Saint-André-de-Corcy

Extrait de la BD adapté de "Johnny s'en va-t-en guerre"
© D.R.
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

Dans le cadre du projet interdisciplinaire "C'était la guerre des tranchées", trois classes de 3e du collège de la Dombes à Saint-André-de-Corcy (Ain) ont adapté en bande-dessinée deux grands classiques du cinéma : Les sentiers de la gloire de Stanley Kubrick et Johnny s'en va-t-en guerre de Dalton Trumbo. Les travaux des élèves sont exposés au sein du collège dans le cadre du Festival Lyon-BD du 12 au 23 juin 2017.

Mais 1916, c’est la bataille emblématique de Verdun : l’enlisement, la peur, les souffrances, le sang et la mort… C’est l’enfer, comme on disait dans les tranchées. C’est l’enfer d’une guerre dans laquelle les autorités militaires n’hésitaient pas à fusiller des soldats épuisés et désespérés, souvent innocents. Cent ans après, la plupart de ces oubliés de l’histoire commencent à être réhabilités et à réintégrer la mémoire nationale.

Projet interdisciplinaire, "C'était la guerre des tranchées" a permis à des élèves de 3e du collège de la Dombes à Saint-André-de-Corcy (01) de se réaproprier l'histoire de la Première Guerre mondiale à travers la thématique des tranchées de Verdun, et deux sujets graves en particulier ; les gueules cassées et les fusillés pour l'exemple. Le projet, qui a concerné deux classes à PAC (Projet Artistique et Culturel) de 3e et d’un EPI (Enseignement Pratiques Interdisciplinaires), « culture et créations artistiques » français / arts plastiques / histoire géographie / CDI, avait pour support pédagogique la BD de Tardi C’était la guerre des tranchées, ainsi que deux films : Les sentiers de la gloire de Stanley Kubrick (qui développe la thématique des fusillés pour l'exemple), et Johnny s'en va-t'en-guerre de Dalton Trumbo (qui traite de la question des gueules cassées).

Un projet en trois temps

Le projet s’est deroulé en trois temps, à travers trois ateliers différents : dans un premier temps (septembre-octobre) dans le cadre d’un atelier d’histoire, les élèves ont commencé la lecture de la BD de Tardi et ont visionné le film lié à l’une des deux thématiques, différente selon la classe. Les élèves ont ensuite confronté ces œuvres de fiction aux sources, ces dernières attestant leur historicité et l’engagement des artistes pour la vérité historique. Par ce travail d’interrogation de mémoires honteuses et/ou douloureuses, les élèves pouvaient alors commencer à construire le concept de guerre totale.

Dans un deuxième temps, un atelier d’écriture s’est déroulé entre novembre et décembre, tout en poursuivant l’objectif de réécrire l’histoire racontée par Trumbo ou Kubrick sans le support des images et en privilégiant les séquences essentielles et les moments-clefs, le découpage étant plutôt thématique pour le film de Trumbo, plutôt chronologique pour le film de Kubrick. Au terme de ces travaux d’écriture, chaque groupe a disposé d’un texte permettant ensuite à chaque élève du groupe de construire le scénario de leurs planches et l'adaption des dialogues des personnages concernés.

Enfin, dans un troisième temps, un atelier d’art plastique - avec pur thème le travail sur le langage et les techniques du 9e art - s’est déroulé entre janvier et février sur deux journées de création en présence de deux illustrateurs : Mathieu Bertrand pour les gueules cassées (Trumbo) et Ulric Stahl pour les fusillés pour l’exemple (Kubrick). Individuellement, les élèves ont créé leur(s) planche(s) à partir de leur scénario élaboré lors de l’atelier précédent, parfois en l’adaptant encore.

Une présence au festival Lyon-BD

Les travaux des élèves sont visibles au sein du collège du 12 au 23 juin 2017 dans le cadre du Festival Lyon-BD, où des oeuvres de Mathieu Bertrand et Ulric Stahl sont aussi présentées. Dans les semaines à venir, les planches des élèves seront compilées et imprimées sous la forme de deux albums distincts, l’un portant sur le film de Kubrick, l’autre sur celui de Trumbo. 

> Plus d'informations sur le site du festival Lyon-BD