En France > Provence Alpes Cote Dazur > Bouches Du Rhone > Les Bouches-du-Rhône dans les collections de l'ECPAD

Les Bouches-du-Rhône dans les collections de l'ECPAD

Bouches-du-Rhône. Le pont transbordeur dans le port de Marseille. Février 1916. Photographe : Frédéric Gadmer. Référence : SPA 39 H 1610.
© ECPAD
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

L’ECPAD conserve vingt reportages photographiques relatifs, totalement ou en partie, aux Bouches-du-Rhône, réalisés entre 1915 et 1919. Ces reportages comportent entre 20 et 50 clichés dont certains concernent d’autres départements (Gard, Var etc.) ou encore d’autres pays, comme la Grèce et la Turquie, destinations du CEFO (Corps expéditionnaire français d’Orient).

Les photographies

L’ECPAD conserve vingt reportages photographiques relatifs, totalement ou en partie, aux Bouches-du-Rhône, réalisés entre 1915 et 1919. Ces reportages comportent entre 20 et 50 clichés dont certains concernent d’autres départements (Gard, Var etc.) ou encore d’autres pays, comme la Grèce et la Turquie, destinations du CEFO (Corps expéditionnaire français d’Orient).

La ville de Marseille, au travers de son activité portuaire, est la localité la plus représentée dans les fonds. Lieu de débarquement des troupes coloniales en provenance d’Afrique ou d’Extrême-Orient, des travailleurs volontaires venus de Chine ou encore des troupes alliées russes, la cité phocéenne accueille également de nombreux bâtiments de guerre et paquebots prêts à rejoindre le front d’Orient. Plusieurs reportages offrent ainsi de nombreux panoramas de la ville et détaillent ses caractéristiques architecturales telles que la cathédrale de la Major et le pont transbordeur.

Les films

La filmographie des opérateurs de prises de vue de la SPCA consacrée aux Bouches-du-Rhône reprend certaines thématiques précédemment couvertes par les photographes ; l’ECPAD conserve huit films réalisés entre 1917 et 1918 qui retracent, eux-aussi totalement ou en partie, l’activité portuaire de Marseille.

Deux films couvrent l’activité médicale à Marseille durant ces années de guerre ; le premier retrace certaines opérations conduites dans la clinique ophtalmologique du docteur Poulard, et le second relate le traitement des commotionnés à l’hôpital Saint-Charles.

Trois films illustrent la coopération des travailleurs chinois (de leur débarquement à leur installation) qui participent à l’effort de guerre en France, en particulier sur les chantiers navals et dans les entrepôts du port.

Les archives de la SPCA sur les Bouches-du-Rhône
Nombre de reportages : 20 (environ 394 photos)
Nombre de films : 8

Si vous souhaitez recourir aux images de l'ECPAD pour mener à bien vos projets culturels, vous pouvez consulter les images en médiathèque, commander les images ou commander une prestation.