En France > Picardie > Aisne > Jardins de la paix - A Craonne, "592" (Italie)

Jardins de la paix - A Craonne, "592" (Italie)

Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)
© art & jardins | Hauts-de-France - Yann Monel

Dédié à la mémoire des combattants italiens, "592", situé à Craonne (Aisne) est l'un des douze "jardins de la paix" créés dans les Hauts-de-France, dans le cadre d'un vaste projet international d'art paysagiste, porté par l'association arts & jardins Hauts-de-France et la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale.

Construit sur une crête du Chemin des Dames, le village du Vieux Craonne a été entièrement détruit pendant la Première Guerre mondiale. Lors de cette bataille, de nombreux combattants italiens ont été tués : le jardin des paysagistes Lorenza Bartolazzi, Luca Catalano et Claudia Clementini honore la mémoire de ces 592 disparus, enterrés non loin de là, dans le cimetière de Soupir.

Pour mettre en lumière la topographie tourmentée du site du Vieux Craonne, déformé par les bombardements, les concepteurs ont recouvert d’une couche d’argile certaines dépressions: telles des larmes, celles-ci retiennent désormais les eaux de pluie, reflétant le ciel et les feuillages du sous-bois.

Plantée parmi les arbres, une trame serrée de piquets symbolise les bataillons de soldats tombés au combat : au printemps, une explosion de couleurs vient les illuminer, qui débute avec le rouge des tulipes, en souvenir des combattants. Les floraisons s’échelonnent ensuite jusqu’à l’automne, avec une dominante de teintes bleutées. L’hiver, le jardin s’éteint et les bassins se remplissent de l’eau de la fonte des neiges et de la pluie, gardant la mémoire de l’endroit jusqu’au retour de la belle saison.

Les artistes

Lorenza Bartolazzi, née en 1969, Luca Catalano, né en 1974 et Claudia Clementini, née en 1968, vivent et travaillent à Rome (Italie). Après s’être croisés et recroisés pendant 20 ans et avoir collaboré au sein de l’agence de Franco Zagari, ils décident de mettre leur expertise au service de projets communs. En parallèle, chacun d’entre eux continue d’enseigner l’architecture du paysage à la Quasar Design University de Rome.

> En savoir plus sur ce jardin