En France > Pas de Calais > Commémorations officielles du centenaire de la bataille de la Lys

Commémorations officielles du centenaire de la bataille de la Lys

© Elysée / Présidence de la République française
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

Le 9 avril 2018, une cérémonie franco-portugaise s'est déroulée en présence des chefs d'Etat portugais et français au cimetière militaire de Richebourg, dans le Pas-de-Calais, pour commémorer les 100 ans de la bataille de la Lys.

Le 9 avril 1918, la 2e division portugaise s’apprêtait à être relevée au terme d’une longue attente lorsqu’elle se trouva brutalement confrontée à la seconde offensive allemande du printemps, dans le secteur de la Lys. Ses 20.000 soldats ne purent que résister héroïquement à 50.000 hommes de la sixième armée allemande.

Cette date marque depuis lors la mémoire portugaise de la Grande Guerre et donne lieu chaque année à une cérémonie double au cimetière militaire portugais de Richebourg et au monument aux morts portugais de La Couture (Pas-de-Calais). Le 9 avril 2018, le Portugal a tenu à donner un lustre particulier à ces commémorations et à mettre à l’honneur les liens alors forgés avec cette région, notamment avec les villes d’Arras et de Lille.

Le Président de la République portugaise Marcelo de Rebelo de Sousa et le Premier Ministre portugais Antonio Costa ont donc fait le déplacement avec une large délégation et le Président de la République Emmanuel Macron a marqué la chaleur et la profondeur des relations entre les deux pays en honorant la cérémonie de Richebourg de sa présence. Le chef de l’Etat et le chef du gouvernement portugais avaient dévoilé, la veille, une plaque commémorative avenue des Portugais et participé au ravivage de la flamme à l’Arc de triomphe.

La délégation portugaise, accompagnée par la Secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Armées Geneviève Darrieussecq, a ensuite inauguré trois expositions : Racines, à Richebourg, précisément sur les histoires familiales qui sont nées de l’installation d’une partie des soldats du Corps expéditionnaire portugais dans la région, Le Portugal au Front : visions d’artistes (1918-2018), au Musée des Beaux-Arts d’Arras, confrontant les visions plastiques d’Adriano Sousa Lopes, artiste officiel qui a partagé la peine des soldats portugais dans les tranchées, et des artistes contemporains Alexandre Connefrey et Daniel Barroca, et Le Portugal et la Grande Guerre, dans le grand hall de l’hôtel de ville de Lille, exposition sur panneaux retraçant les différents aspects de l’engagement du Portugal dans la Première Guerre mondiale.

> Retrouvez le discours prononcé par le Président Emmanuel Macron à Richebourg sur elysee.fr