En France > Nord Pas de Calais > Sur les traces de la Grande Guerre dans le Pays du Ternois

Sur les traces de la Grande Guerre dans le Pays du Ternois

© D.R.
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

Territoire agricole du Pas-de-Calais situé à quelques kilomètres du front ouest, le Pays du Ternois n'a pas été directement affecté par les combats, mais a servi de plaque tournante logisitique importante pendant la Première Guerre mondiale. Une nouvelle brochure de tourisme mémoriel vient rappeler son rôle dans le conflit.

La situation géographique du Pays du Ternois lui vaut d’être un territoire idéalement situé dès que le front se stabilise au cours de l’automne 1914. La présence militaire y est ininterrompue, française jusqu’en mars 1916 puis britannique jusqu’en 1920. Bénéficiant d’un éloignement des fronts de l’Artois et de la Somme, le territoire voit passer des centaines de milliers d’homme ; ses enfants qui sont mobilisés, des militaires allant au front ou en revenant, des généraux, des présidents, et même des princes et des rois sont passés dans les Quartiers Généraux français et britanniques établis à Saint Pol et dans les plus belles demeures du Ternois : les Châteaux de Brias, Cercamp, Bermicourt, Bermicourt, Monchy-Cayeux, Humières. Autant d'hommes et de femmes, acteurs ou victimes du conflit, qui nécessitent nourriture, logement, soins, entraînements, transport.

Le Pays du Ternois, c'est aussi un symbole universellement reconnu : celui du soldat inconnu britannique, choisi à St Pol parmi plusieurs dépouilles dans la nuit du 7 au 8 novembre 1920. Il repose, depuis le 11 novembre de cette même année, dans l’abbaye de Westminster à Londres.

La brochure de tourisme mémoriel, enrichie d'images d'archives et de photographies cotemporaines, est divisée en 10 thématiques qui permettent d'appréhender toute l’importance stratégique et logistique du Ternois dans l'effort de guerre : les armées, les visites officielles, le réseau ferré et routier, les aérodromes, les tanks, les hopitaux, les lieux d'entrainement ou encore les cimetières. 

> Télécharger la brochure
> En savoir plus