En France > Nord Pas de Calais > Pas de Calais > Jardins de la paix - A Notre-Dame-de-Lorette, "Promenade en sous-bois, lumières et transparences" (France)

Jardins de la paix - A Notre-Dame-de-Lorette, "Promenade en sous-bois, lumières et transparences" (France)

Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)
© art & jardins

Dédié à la mémoire des combattants français de la Grande Guerre, "Promenade en sous-bois", situé à Notre-Dame-de-Lorette (Pas-de-Calais) est l'un des douze "jardins de la paix" créés dans les Hauts-de-France, dans le cadre d'un vaste projet international d'art paysagiste, porté par l'association arts & jardins Hauts-de-France et la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale.

Au nord-ouest d’Arras, la colline de Notre-Dame-de-Lorette représente un site patrimonial important : au cœur des combats de la Grande Guerre, elle porte aujourd’hui le cimetière national et l’Anneau de la mémoire. Afin que les visiteurs du site puissent disposer d’un lieu pour se recueillir en dehors du cimetière, les paysagistes Elise et Martin Hennebicque ont imaginé un jardin à l’atmosphère douce et intime, faisant la part belle aux clairs-obscurs. Situé en contrebas du site, leur aménagement s’étend sur un pré anciennement en friche: des bouleaux du Bassin Minier aux arbres fruitiers des vergers de l’Artois, l’espace s’appuie sur l’identité du territoire pour mieux révéler la beauté de ses paysages. Inspiré par les vergers pâturés, le jardin reprend en effet leur maillage régulier de feuillus pour créer une ambiance de sous-bois. Des chemins engazonnés permettent de parcourir le lieu qui alterne prairie naturelle et boisement. Ces derniers voient par endroits leur forte densité arborée interrompue par des puits de lumière. Invité à s’asseoir au creux de la végétation, le visiteur est ainsi plongé dans une atmosphère propice à la contemplation et au souvenir.

Les artistes

Nés respectivement en 1984 et 1989, les paysagistes Elise et Martin Hennebicque sont diplômés de l’Ecole Nationale Supérieure de la Nature et du Paysage de Blois. Basé à Conty dans la Somme, leur collectif, fondé en 2010, est lauréat des Albums des jeunes architectes et paysagistes (AJAP) en 2018. Leurs réalisations s’attachent à créer de nouveaux espaces tout en y préservant la mémoire des lieux.

> En savoir plus sur ce jardin