En France > Nord Pas de Calais > Nord > Le centenaire de la libération du Quesnoy

Le centenaire de la libération du Quesnoy

© D.R.
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

Du 1er au 15 novembre 2018, de nombreux évènements sont organisés dans la petite cité médiévale du Quesnoy, dans le Nord, pour commémorer les 100 ans de la libération de la ville par les forces néo-zélandaises. Parmi les temps forts, l'inauguration d'un jardin de la paix le samedi 3 novembre, et deux cérémonies commémoratives le dimanche 4.

La libération du Quesnoy par la New Zealand Division

La libération du Quesnoy la semaine avant la fin de la Grande Guerre reste, encore aujourd’hui, l’un des moments forts de l’histoire militaire néozélandaise. L’impact sur la ville et ses habitants fut tel que les événements du 8 novembre 1918 sont encore aujourd’hui commémorés chaque année, et ce depuis 1919.
La New Zealand Division retourna au front le 23 octobre. Cette fois incorporée à la Troisième armée, elle força les Allemands à battre en retraite vers l’est. Début novembre, elle dut faire face à une plus grande résistance allemande près de la cité médiévale du Quesnoy. Le 8 novembre, et dans une manoeuvre d’encerclement exemplaire dont on se souvient encore aujourd’hui, la Division captura la ville après avoir escaladé les remparts à l’aide d’échelles. 

Deux semaines de commémorations

Parmi les évènements organisés pour commémorer ce centenaire, une exposition est présentée du 1er au 15 novembre à la Maison Quercitaine de Nouvelle-Zélande, rue de Thiers, intitulée "Le Quesnoy 14-18 : des hommes, des soldats, un souvenir". Plusieurs concerts et conférences sont aussi proposés, ainsi qu'un parcours mémoire, le 3 novembre, invitant à découvrir les principaux lieux historiques de la ville. Un "mapping" audiovisuel sera projeté sur le beffroi le samedi 3 novembre de 17h15 à 22h.

Dimanche 4 novembre, une première cérémonie d'envergure est organisée en collaboration avec l’Ambassade de Nouvelle‑Zélande à Paris et les Forces armées néozélandaises (réservée aux autorités au mémorial). Elle sera projetée sur grand écran Place Leclerc, de 11h à 12h.
A 12h30, une seconde cérémonie a lieu devant le Monument aux Morts (place du Général de Gaulle, au pied du beffroi), lors de laquelle sera inaugurée la plaque du centenaire offerte par le gouvernement néo-zélandais à la ville du Quesnoy.

Inauguration d'un jardin de la paix

Le projet des Jardins de la Paix, porté par l’Association des jardins paysagers des Hauts-de-France et des Hortillonnages, en partenariat avec la Mission du Centenaire, consiste à implanter en 2018 une quinzaine de jardins pérennes sur le thème de la paix dans la région des Hauts-de-France. Ce nouveau circuit mémoriel entend rendre hommage aux innombrables soldats tombés sur le sol français de 1914 à 1918, et témoigner du nombre et de la diversité des pays engagés dans ce conflit. Deux jardins au Quesnoy ont été façonnés par des architectes et paysagistes néo-zélandais et belges.
L'inauguration se fera le samedi 3 novembre à 15h30, au kiosque à musique, Place du Jeu de Balles.

> Consulter le programme complet des commémorations