En France > Languedoc Roussillon > Herault > L'Hérault dans les collections de l'ECPAD

L'Hérault dans les collections de l'ECPAD

Sur le port de Sète, des prisonniers allemands déchargent des tonneaux. Janvier 1917. Photographe Boussuge, Gabriel. Référence : SPA 76 P 792.
© ECPAD
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

Les photographies

L’ECPAD conserve cinq reportages photographiques couvrant la période 1917 - 1919 (SPA 76 P, SPA65 A, SPA 4 MR, SPA 5 MR, SPA 26 G). Intégralement ou en partie consacrés au département de l’Hérault, ils représentent un volume de cent quatre-vingt-quatre clichés.

Deux reportages couvrent les centres militaires hospitaliers de Montpellier et de Ceilhes, qui accueillent les combattants blessés, alors que les autres traitent de la production viticole locale et de ses dérivés dans le cadre des approvisionnements en vin de l’armée. Ainsi, outre l’emploi de prisonniers allemands, les activités du transport ferroviaire, maritime et fluvial y sont visibles dans des secteurs géographiques tels que Béziers ou Sète.

Le centre neurologique de la 16e région militaire est installé à Montpellier. Commandé par le docteur Grasset, il accueille les soldats souffrants de symptômes pithiatiques, concrétisés par des paralysies et des tremblements musculaires. Également appelée « syndrome des éboulés », cette maladie est causée par une situation d'extrême tension du corps, généralement consécutive à des ensevelissements lors de bombardements. Le centre de Montpellier refuse d'utiliser les remèdes préconisés par les instances médicales, tels que la contrition des corps dans des carcans ou l’électrocution. Un jardin potager et un stade de football permettent aux patients d'être soignés de manière progressive.

Les films

Pour la période comprise entre 1915 et 1919, deux films non colorisés, en rapport avec les thèmes photographiés et évoqués précédemment, sont conservés dans les collections audiovisuelles de l’ECPAD.
La référence 14.18 B 211, dont sont extraits les trois photogrammes ci-dessous, traite de la production viticole française destinée aux armées. Dans le département de l'Hérault, et plus précisément dans la région de Béziers, le vin produit au sein des exploitations viticoles est acheminé par trains spéciaux vers la zone des armées.

Dans la seconde référence, 14.18 B 500, l'opérateur filme, depuis un train en marche, les vignes de la région de Béziers. Vue panoramique des exploitations viticoles où est produite une grande partie du vin destiné à l'armée française. En gare ferroviaire de Béziers, les wagons transportant les tonneaux et les foudres de vin sont garés sur les voies ferrées, prêts à être remplis.

Les archives de la SPCA sur l’Hérault
Nombre de reportages : 5
Nombre de films : 2

Si vous souhaitez recourir aux images de l'ECPAD pour mener à bien vos projets culturels, vous pouvez consulter les images en médiathèque, commander les images ou commander une prestation.