En France > Languedoc Roussillon > Aude > Entre fiction et histoire - La Grande Guerre et la bande dessinée

Entre fiction et histoire - La Grande Guerre et la bande dessinée

Kris et Maël, Notre Mère la Guerre, couverture, tome 3.
© éd. Futuropolis
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

Les Archives départementales de l’Aude organisent une exposition et une conférence autour de la bande dessinée « Notre Mère la Guerre ».

L'exposition

L'exposition Fiction d’archive, autour de la bande dessinée de Kris et Maël «Notre Mère la Guerre» est présentée du 23 février au 3 avril 2015 aux Archives départementales de l’Aude. Créée par l’association « On a Marché sur la Bulle » (Amiens) et augmentée par les Archives départementales de l’Aude, l’exposition est consacrée au regard que portent sur le premier conflit mondial les auteurs de la bande dessinée « Notre Mère la Guerre », une fiction historique en quatre tomes, publiée entre 2009 et 2012.

Pour ses auteurs, Kris le scénariste et Maël le dessinateur, l’enquête policière qui constitue le cœur du récit n’est qu’un prétexte pour faire comprendre les effets que la guerre peut avoir sur chaque homme lorsqu’elle devient son quotidien et son seul horizon. Si la création artistique et les techniques de travail inhérentes à la bande dessinée sont bien évidemment des thèmes longuement abordés, l’exposition traite aussi abondamment des rapports entre histoire et fiction, en présentant notamment les différents types de sources, écrites ou iconographiques, dont peuvent s’inspirer les auteurs.

L’exposition s’accompagne de la publication d’un catalogue.

La conférence

La conférence De l'archive à la case aura lieu le 24 février 2015 à 20h30. Les auteurs Kris et Maël nous invitent à découvrir la genèse de leur oeuvre (inspirée notamment par les carnets de guerre de Louis Barthas, le caporal tonnelier). Si la création artistique et les techniques de travail sont bien évidemment des thèmes largement abordés, la conférence traitera également des rapports entre Histoire et Fiction, des relations qui souvent apparaissent comme conflictuelles et antagoniques et qui pourtant ne sauraient être considérées comme des clivages irréductibles : l’historien s’efforce de reconstituer le passé en s’appuyant sur une analyse rigoureuse des documents d’archives, des sources orales et écrites ; l’auteur de fiction historique peut faire appel à l’imagination pour suppléer les carences des sources et reconstruire le passé. Alexandre Lafon apportera son éclairage d’historien.

> Télécharger le bulletin d'inscription

localisation

Adresse : 41, Avenue Claude Bernard
Carcassonne
France