En France > Ile de France > Yvelines > « Saint-Germain-en-Laye se souvient… »

« Saint-Germain-en-Laye se souvient… »

Mars 1917, près de Villers-Franqueux. Un soldat blessé au pied convoyé vers le poste de secours par des prisonniers allemands.
© Frantz Adam/AFP
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

La programmation de la Ville de Saint-Germain-en-Laye, organisée du 3 au 23 novembre 2014, réunit deux expositions photographiques qui se répondent en miroir.

« De boue et de larmes... », dans les yeux d'un poilu

Cette exposition présente un ensemble exceptionnel de photographies stéréoscopiques d’époque, prises en première ligne par des soldats, de part et d’autre du front. Ce procédé en 3D permet aux visiteurs de s’immerger dans la réalité des tranchées. La puissance visuelle de cette technique, accentuée par une scénographie sensible, offre aux visiteurs une expérience unique : un voyage à travers les yeux des hommes qui ont combattu.

Frantz Adam : « Ce que j’ai vu de la Grande guerre »

L’exposition du fonds photographique de Frantz Adam, réuni à l’initiative de l’Agence France-Presse, pose un regard inédit sur le théâtre des opérations. Ces instantanés pris sur le vif par ce photographe amateur, psychiatre de formation, restituent avec force des tranches de vie de soldats. Regarder la guerre, c’est ce à quoi s’attache Frantz Adam, avec son Kodak Vest Pocket, quand il ne secourt pas les victimes de son régiment, le 23e RI. Il circule en permanence des tranchées à l’arrière-front : Vosges 1915, Somme et Verdun 1916, libération de la Belgique, etc., rapportant des clichés à forte valeur testimoniale.

Une programmation à multiples facettes

Le Manège royal sert également de cadre à l’exposition d’objets  ̶  livres, tableaux, cartes postales  ̶  évoquant la Grande Guerre. Un espace d’écoute est également prévu : six casques permettent de découvrir un texte spécialement écrit et mis en musique afin de plonger les visiteurs dans le quotidien des poilus. Enfin, grâce à huit tablettes numériques et une application créée pour la durée de cette programmation, les visiteurs pourront naviguer d’une vidéo Gaumont-Pathé Archives à un diaporama sur le traité de Saint-Germain, réagir sur les réseaux sociaux, et déposer leurs impressions et témoignages.

Deux autres rendez-vous

  • Vendredi 7 novembre, 14h15, salle Jacques-Tati (12 bis, rue Danès-de-Montardat) : conférence sur « Charles de Gaulle et la Grande Guerre », par François Boulet, président de la Fédération des sociétés historiques et archéologiques des Yvelines, professeur agrégé d’histoire.
  • Samedi 8 novembre, 16h, médiathèque (9, rue Henri-IV) : table ronde sur le thème « Photographier la guerre ». Avec Arnaud Bouteloup, photographe et petit-neveu de Frantz Adam, Raphaël Confino, concepteur de l’exposition « De boue et de larmes », Alexandre Lafon, historien membre de la Mission du Centenaire (sous réserve) et Alain Navarro, journaliste à l’AFP et éditeur du livre de Frantz Adam, Ce que j’ai vu de la Grande Guerre. Sur réservation : 01 70 46 40 00.

Informations pratiques

Manège royal, place Royale

78100 Saint-Germain-en-Laye

Entrée libre

Fermé les lundis 10 et 17 novembre

Courriel : communication@saintgermainenlaye.fr

Tél. : 01 30 87 22 60