En France > Ile de France > Seine Et Marne > L’exposition « 1 milliard d’obus, des millions d’hommes » au Musée de la Grande Guerre de Meaux

L’exposition « 1 milliard d’obus, des millions d’hommes » au Musée de la Grande Guerre de Meaux

Un dépôt de douilles de 75 mm dans la région de Verdun - Photographie sur plaque de verre
© Musée de la Grande Guerre de Meaux
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

Pour son exposition annuelle, le Musée de la Grande Guerre de Meaux revient sur la question de l’artillerie pendant le conflit, abordée sous l’angle humain et matériel, à découvrir à partir du 21 mai 2016.

1916, un tournant dans l’utilisation de l’artillerie

Au début du conflit, aucun des pays belligérants ne prévoit le rôle décisif de l’artillerie, mais l’enlisement dans les tranchées leur impose de s’adapter. L’artillerie se développe sous l’angle tactique, mais aussi technique et industriel : l’industrie se réorganise et les techiques de production s'améliorent, tandis que les usines et les arsenaux accueillent la main d’œuvre féminine et celle des travailleurs venus des colonies. Les obus sont de plus en plus gros et efficaces et la production moyenne mondiale est multipliée par trente entre 1914 et 1918.

L'année 1916, marquée par les batailles de Verdun et de la Somme, est un tournant dans le conflit avec l'utilisation massive de l'artillerie, responsable du plus grand nombre de morts sur les champs de bataille et des blessures les plus terribles.

Aujourd'hui, de nombreux obus non explosés, dont la force destructrice est encore réelle, demeurent sur les sites et c'est près de 300 tonnes de munitions de la Grande Guerre que les services de déminage ramassent chaque année.

L'exposition

Présentée sous l'angle matériel et humain, l'exposition du Musée de la Grande Guerre de Meaux met en contexte l'emploi de cet armement à travers les batailles de Verdun et de la Somme, en écho aux commémorations du centenaire de ces deux batailles. Une programmation culturelle accompagne l'exposition présentée du 21 mai au 5 décembre 2016 :

Démonstrations de tirs au canon sur le parvis du musée

Le 21 mai pour l’ouverture de l’exposition
Le 4 décembre, à l’occasion de la fête de la Sainte Barbe, patronne des artilleurs
Gratuit

Visite guidée de l'exposition « L’artillerie en 14/18 : au cœur du conflit »

3 juillet, 4 septembre, 4 décembre à 14h30

Visite de l’exposition dans le cadre des journées européennes du patrimoine

Samedi 17 et dimanche 18 septembre à 14h30, 15h30 et 16h30
Gratuit

Café-conférence « Du cheval de guerre à la guerre industrielle, l’artillerie de la grande guerre »

Par Gilles Aubagnac, conservateur, chef du service de la conservation du musée de l’Air et de l’Espace (le Bourget – 93), membre du conseil scientifique de l’exposition.

Le 22 septembre à 19h00
Gratuit

Conférence au cœur de l’exposition autour du canon de 75

Par Jean-Pierre Verney, conseiller historique du musée à l’origine des collections.

Le 3 décembre à 18h00
Gratuit

Musée de la Grande Guerre de Meaux
Rue Lazare Ponticelli
77100 Meaux
www.museedelagrandeguerre.eu