En France > Ile de France > Paris > La rétrospective « Mémoire de la Grande Guerre au cinéma »

La rétrospective « Mémoire de la Grande Guerre au cinéma »

La Grande Illusion, Jean Renoir
© D.R.
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

Du 26 mars au 5 mai 2014, la Cinémathèque française ouvre le premier cycle de la rétrospective qu’elle consacre à la mémoire cinématographique de la Première Guerre mondiale.

Depuis plusieurs années, la Grande Guerre fait un retour marqué au cinéma (Capitaine Conan, La Tranchée, Cheval de guerre). L'onde de choc du conflit a en effet traversé toutes les générations, chacune le représentant de manière différente. Ainsi de 1920 à 1939, les productions réalistes et pacifiques à l'image de Verdun, Visions d'histoires de Léon Poirier succèdent aux mises en scènes spectaculaires des productions américainse. Puis le tournant des années 1950, transgressif et anticonformiste, voit apparaître des oeuvres engagées comme Les Sentiers de la gloire de Stanley Kubrick (1957). À partir des années 1990, les films sur la Grande Guerre trouvent leur origine dans les angoisses mémorielles tandis que disparaissent les derniers témoins du conflit. 

Le premier volet de la rétrospective proposée par la Cinémathèque française revient donc sur les mémoires cinématographiques de la Première Guerre mondiale à travers les documentaires et les fictions, de 1920 à nos jours. Cet évènement offre l'opportunité de découvrir les copies des films récemment restaurés par les institutions patrimoniales européennes et nord-américaine. Une table ronde est organisée le 29 mars à la suite de la projection de La France, de Serge Bozon avec Jean Graut, Pierre Lemaitre, Frédéric Manfrin, Serge Bozon et Laurent Véray. Puis le second volet de la rétrospective, qui ouvrira ses portes en octobre-novembre 2014, se déroulera sur « le cinéma de la Grande Guerre » et les productions cinématographiques internationales de 1913 à 1919.

>> Voir le programme de la rétrospective