En France > Champagne Ardenne > Marne > Le festival international de cinéma War On Screen

Le festival international de cinéma War On Screen

L'affiche du festival War on screen
© D.R.
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

Du 1er au 5 octobre 2014, Châlons-en-Champagne accueille la 2e édition du festival cinématographique War On Screen. La programmation propose un cycle Centenaire aux thématiques originales.

Le festival

Situé dans le département emblématique de la Marne, le festival War On screen a choisi de proposer plus qu'une rétrospective pour les commémorations de la Première Guerre mondiale. Jusqu'en 2018, la programmation du festival met en avant un parcours Centenaire qui aborde la production cinématographique autour de la Grande Guerre par pays et par thématiques. Cette année, l'Angleterre est à l'honneur avec un grand nombre de films et deux thématiques sont retenues dont celle du rire avec Charlot soldat (Charlie Chaplin, 1918), où le rire est vécu comme arme de résistance face aux horreurs de la guerre tout en abordant de manière sensible la difficile condition du soldat. La deuxième thématique couvre le champ des espionnes et la Grande Guerre.

Le programme

La cérmonie d'ouverture du festival est placée sous le signe du Centenaire avec la première mondiale du film War Work, un ciné-concert de Michael Nyman, compositeur de nombreuses musiques de film dont La leçon de piano de Jane Campion, interprété par Michael Nyman Band et Hilary Summers. Tout au long du festival, différentes projections de films sont proposées autour des deux thèmes retenus :

Rire de la Grande Guerre

  • Ah! Dieu, que la guerre est jolie (1969), de Richard Attenborough
  • Charlot soldat (1918), de Charles Chaplin
  • La victoire en chantant (1976), de Jean-Jacques Annaud 
  • Le roi de coeur (1966), de Philippe de Brocca

Les espionnes et la Grande Guerre

  • Agent X27 (1931), de Josef Von Sternberg 
  • L’espion noir (1939), de Michael Powell
  • Mata Hari, agent H21 (1964), de Jean-Louis Richard
  • Salonique nid d’espion (1936), de Georg Wilhelm Pabst

9 courts-métrages d'animation, auxquels ont été associés les étudiants du département pour un travail sur les images de Châlons-en-Champagne en 1914 confrontées à celles d'aujourd'hui, sont également proposées.

Enfin, le festival met aussi en avant la créativité du petit écran avec la présentation de deux séries télévisées françaises, La Maison des Bois (1971) et Ceux de 14 (France Télévisions, 2014).

> Voir la programmation complète