En France > Champagne Ardenne > Haute Marne > La Haute-Marne dans les collections de l'ECPAD

La Haute-Marne dans les collections de l'ECPAD

Bourbonne-les-Bains. Zepellin L-49. Le gouvernail. Photo : Moreau, Albert. Réf. SPA 230 M 4563.
© ECPAD
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

Les photographies

Le fonds photographique de la SPA (Section photographique de l’armée) contient onze reportages réalisés dans la Haute-Marne entre les mois de septembre 1917 et d’octobre 1918. Le département est peu touché par les événements de la guerre, cependant, il n’en reste pas moins une zone de soutien pour les armées qui combattent sur le front. La région connaît également, à partir de 1918, une forte activité liée au déploiement des forces américaines.

Camps de prisonniers en Haute-Marne

Deux reportages contiennent les images de camps de prisonniers établis en Haute-Marne, dans les environs de Saint-Dizier (SPA 53 E) et de Lazant (SPA 51 E). Ces images montrent le rassemblement de soldats allemands capturés sur le front, et effectuant des corvées.

Le Zeppelin L-49 de Bourbonne-les-Bains

Le 20 octobre 1917, de retour d’un raid aérien sur l'Angleterre (19-20 octobre), onze Zeppelin allemands se perdent au-dessus du territoire français. Cinq d'entre eux sont abattus par les batteries anti-aériennes et l’aviation de chasse françaises. Le L-49 est quant à lui contraint d'atterrir dans un bois situé près de Bourbonne-les-Bains. L’aéronef est pris intact, et une équipe de la SPCA (Section photographique et cinématographique de l’armée) se rend sur place pour réaliser des images (SPA 230 M).

La Haute-Marne à l’heure américaine

En avril 1917, les États-Unis rejoignent Français et Britanniques dans la lutte contre l’Allemagne. Le corps expéditionnaire américain, commandé par le général Pershing, établit son quartier général dans la ville de Chaumont. À plusieurs reprises, des opérateurs de l’armée se rendent sur place lors d’une rencontre entre les généraux Foch et Pershing (SPA 99 D) et pour assister aux festivités du 14 Juillet 1918 présidées par ce dernier (SPA 82 N).
Fresnes-sur-Apance, cantonnement d'un régiment noir américain, juillet 1918.

Le département accueille également des camps où des unités de l’armée américaine peuvent parfaire leur instruction avant de rejoindre le front. À Fresnes-sur-Apance, un régiment constitué de soldats noirs américains a installé son camp (SPA 41 IS). À Langres, un centre d’instruction pour les pontonniers américains est mis en place, permettant la formation des troupes du Génie dans la construction de ponts (SPA 70 X).

Dans la forêt de Saint-Dizier, une unité forestière américaine, également constituée de soldats noirs américains, exploite le bois nécessaire à la construction et à l’entretien des défenses (SPA 46 IS).

Les films

La collection cinématographique qui concerne le département de la Haute-Marne pendant la Grande Guerre reprend les sujets exposés ci-dessus. En effet, caméramans et photographes évoluaient côte à côte sur le terrain, captant les mêmes images.

Plusieurs sujets cinématographiques témoignent de l’atterrissage forcé du Zeppelin allemand dans la campagne de Bourbonne-les-Bains (14.18 B 349 et 14.18 A 29).

Les archives de la SPCA sur la Haute-Marne
Nombre de reportages : 11 reportages
Nombre de films : 16 films

Si vous souhaitez recourir aux images de l'ECPAD pour mener à bien vos projets culturels, vous pouvez consulter les images en médiathèque, commander les images ou commander une prestation.