En France > Champagne Ardenne > Aube > L'Aube dans les collections de l'ECPAD

L'Aube dans les collections de l'ECPAD

Aube. Camp de Mailly, Aube, exercice de mise en place d'une pièce de 240 mm TR. 5 avril 1916. Photographe Edouard Brissy. Référence : SPA 18 D 1817.
© ECPAD
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

Durant les quatre années de guerre, le département de l’Aube fait l’objet de reportages photographiques et cinématographiques réalisés par les équipes de la SPA (Section photographique de l’armée) et de la SCA (Section cinématographique de l’armée). Situé à l’arrière du front, le département devient une zone de soutien pour les armées, où le camp militaire de Mailly joue un rôle prépondérant.

Les photographies

La liste des reportages effectués dans le département de l’Aube contient des documents réalisés entre avril 1916 et juin 1918. Les trente-huit reportages rassemblent des clichés pris par les opérateurs militaires, témoignant principalement de l’activité de Mailly-le-Camp. De nombreux reportages relatent le passage et l’installation de troupes étrangères dans le camp et ses environs.

Les soldats russes à Mailly-le-Camp

Le camp de Mailly a été créé en 1902 sur une superficie de plus de 11 000 hectares. Pendant la Grande Guerre, le camp accueille les troupes qui rejoignent le front. En avril 1916, des troupes russes débarquent en France pour venir renforcer la défense du front occidental. Acheminées dans l’Aube en train, les soldats russes s’installent dans le camp avant de gagner le front. Durant cette période, d’avril à septembre 1916, plusieurs reportages sont consacrés à la présence des soldats du Tsar (exemple : SPA 80 M et SPA 9 J) sur ce site, lors de séances d’entraînement, de périodes de repos, ou encore avec leur mascotte. Ce panorama très riche de la vie de ces soldats venus de Russie comporte des documents d’une qualité remarquable.

L’artillerie, reine des batailles

Le camp de Mailly est également aménagé pour recevoir un important parc d’artillerie. De nombreuses pièces d’artillerie lourde et de campagne y sont dirigées pour être par la suite envoyées au front. Les opérateurs de prises de vue témoignent de cette activité logistique, montrant les hommes manipuler des « monstres » d’acier de plusieurs tonnes.

Présences italienne, américaine et canadienne

De nombreux reportages photographiques relatent la présence des troupes étrangères alliées qui se succèdent dans l’enceinte du camp durant l’année 1918. Les soldats italiens et américains participent à des cérémonies militaires (réf. SPA 146 B, SPA 60 E). La liste des reportages révèle également la présence de l’armée canadienne dans l’Aube. À Troyes, un hôpital militaire canadien accueille les blessés du corps expéditionnaire (réf. SPA 64 E).

Les films

Vingt films sont tournés dans le département par les équipes de la Section cinématographique de l’armée (SCA). Ces images abordent les mêmes sujets que ceux présentés en photographie, car caméramans et photographes de l’armée opèrent ensemble lors de leurs reportages.

De nombreux films sont ainsi réalisés dans le camp militaire de Mailly. Plusieurs nationalités de combattants transitent par ce camp. L’arrivée des troupes russes en Champagne est également filmée à Mailly (réf. 14.18 A 1228). Italiens et Américains sont eux aussi de passage dans l’enceinte du camp (réf. 14.18 B 207 et 14.18 A 1156). Autre contingent passé par le camp, les tirailleurs sénégalais faisant partie des troupes coloniales. Ces combattants venus d’Afrique sont filmés au repos, ou lors de séances de jeux et de danses. Le camp de Mailly voit également apparaître de nouvelles armes destinées à mettre rapidement fin à la guerre. Plusieurs tournages sont ainsi consacrés aux déploiements de chars lors de manœuvres organisées avec des unités d’infanterie, montrant l’essor de l’armée blindée sur le champ de bataille (réf. 14.18 A 559, 14.18 A 560 et 14.18 A 561).

Les archives de la SPCA sur l’Aube
Nombre de reportages : 38
Nombre de films : 20

Si vous souhaitez recourir aux images de l'ECPAD pour mener à bien vos projets culturels, vous pouvez consulter les images en médiathèque, commander les images ou commander une prestation.