En France > Champagne Ardenne > Ardennes > Les Ardennes dans les collections de l'ECPAD

Les Ardennes dans les collections de l'ECPAD

Ardennes. Lors de la retraite allemande, les forces alliées reprennent la ville de Rocroi. Ici, une vue sur la vieille porte, l’une des entrées de la ville, traversée par un brancardier noir américain. 2 novembre 1918.
© ECPAD
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

Les photographies

L’ECPAD conserve onze reportages photographiques relatifs, totalement ou en partie, au département des Ardennes, réalisés entre 1918 et 1919. Ces reportages comportent environ une cinquantaine clichés dont certains concernent des départements voisins (Aisne, Marne, Meuse, etc.), voire des pays limitrophes comme la Belgique et le Luxembourg.

Eu égard à la date de création de la SPCA (Section photographique et cinématographique de l’armée), au printemps 1915, aucune photographie ni aucun film n’a pu être réalisé par les opérateurs de la SPCA lors de la bataille des Ardennes, en août 1914.

Les onze reportages relatifs aux Ardennes dans les archives de la SPCA se scindent en deux grandes thématiques.

  • La première, consacrée à la libération des Ardennes en 1918, concerne trois reportages qui illustrent la présence des forces alliées américaines à Grandpré (réf. SPA 5 EY et SPA 76 L) et l’entrée des Italiens dans Rocroi (réf. SPA 69 W). La première phase de l'offensive mène l'armée américaine devant Apremont fin septembre. La seconde phase, en octobre, commence par la reprise de Grandpré. Les Américains font près de 5 000 prisonniers. Les photographies dévoilent l’installation des soldats sur les lignes et dans les villages, ainsi que leur vie quotidienne (repas, toilette, travaux de construction etc.).
  • La seconde thématique est consacrée à l’inventaire des destructions architecturales générées par les bombardements dans le département et recouvre dix reportages datant de 1918 et de 1919. Les photographies dressent l’état des lieux des destructions produites sur le territoire au niveau des architectures civiles (villages, centres urbains, gares) en particulier à Charleville (réf. SPA 16 AD et SPA 30 et 31 CB) où les ponts dévastés sont remplacés par des ponts de bateaux permettant le ravitaillement de la ville, des ruines de bâtiments religieux (églises) ou encore industriels (sucreries), etc. De même, les opérateurs retracent l’occupation allemande par la visite du château Renaudin, à Charleville-Mézières, occupé précédement par Guillaume II au travers de vues du bureau impérial, de la cage animalière et du « matelas métallique » de protection des toits du château (réf. SPA 16 AD).

Les films

La filmographie des opérateurs de prises de vue de la SPCA consacrée aux Ardennes est calquée sur les événements photographiés évoqués précédemment. L’ECPAD conserve treize films réalisés entre 1918 et 1919 retraçant, eux-aussi totalement ou en partie, les Ardennes libérées.

Les opérateurs enregistrent dans les villes les stigmates des combats (destructions et ruines) et les vestiges de l’occupation allemande (en particulier le matériel et les munitions). Certaines séquences se retrouvent de façon récurrente dans plusieurs films sous des références ou un montage différent, telle la libération de Charleville-Mézières ou encore l’état des destructions de la ville de Sedan après l’armistice. De même, certaines références forment le pendant cinématographique d’un reportage photographique, comme par exemple le film (réf. 14.18 B 233) relatif à la pénétration des troupes américaines de la 1re armée américaine dans le village de Challerange entièrement détruit par les combats. La séquence consacrée au groupe d'officiers américains et français constatant l’état de la gare se retrouve parfaitement dans le cliché SPA 226 H 7436 présenté ci-dessus.

Plusieurs séquences retracent la liesse de la population qui accompagne les défilés militaires français et alliés lors de l’armistice, en particulier à Charleville-Mézières.
Enfin, un film illustre la vie quotidienne d’un régiment de tirailleurs algériens cantonné dans le département des Ardennes. Pendant leurs instants de repos, certains d’entre eux font des jeux et dansent.

Les archives de la SPCA sur les Ardennes
Nombre de reportages : 11 (environ 154 photos)
Nombre de films : 13

Si vous souhaitez recourir aux images de l'ECPAD pour mener à bien vos projets culturels, vous pouvez consulter les images en médiathèque, commander les images ou commander une prestation.