En France > Centre > Indre > Issoudun : le centenaire de la création de l'aérodrome américain

Issoudun : le centenaire de la création de l'aérodrome américain

© D.R.
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

Cérémonie commémorative, concerts, expositions... 100 ans après la création de l'aérodrome américain d'Issoudun, de nombreux évènements culturels sont organisés par le Pays d'Issoudun, dans l'Indre. Outre la cérémonie officielle du 25 juin en présence des descendants des pilotes américains, une exposition photo constituée d'archives de l'époque et de clichés contemporains témoigne des rares traces laissées par les Américains après leur départ en 1919.

Le 6 avril 1917, exaspérés par le torpillage de leurs navires, les Etats-Unis d’Amérique déclarent la guerre à l’Allemagne et entrent aux côtés des Alliés dans le premier conflit mondial.

Dès le mois de mai, il est question de la création d’un camp d’aviation américain dans le département de l’Indre et le 28 juin 1917, les premiers officiers américains se présentent à l’Hôtel de Ville d’Issoudun. Dans les jours qui suivent, on voit, en Champagne berrichonne, des officiers de l’Etat-major américain, carte à la main, inspecter les terrains susceptibles de leur convenir.

Le 31 juillet, environ 200 "Sammies", en armes, arrivent par la route de Bourges à Issoudun. C’est le début de l’histoire du 3e Centre d’Instruction de l’Aviation du service aérien des États-Unis d’Amérique. Plusieurs camps et onze terrains d’aviation constituèrent le Centre qui fut commandé, successivement par le capitaine Spaatz (futur général Spaatz) du 15 novembre 1917 à mai 1918, le lieutenant-colonel Walter G. Kilner pendant un mois, puis à nouveau le capitaine Spaatz jusqu’au 30 août 1918 et le lieutenant-colonel Hiram Bingham (découvreur du Machu Pichu) du 31 août à décembre 1918.

Ce centre qui fut le plus important des 9 centres de l’aviation américaine a servi à l’entraînement des pilotes ainsi qu’à leur perfectionnement à la poursuite, au tir et à l’observation. L’ensemble des camps était situé sur les communes d’Issoudun, Paudy, Lizeray, Saint-Valentin, Ménétréols-sous-Vatan et La Champenoise.

Exposition "Les Sammies au Pays d'Issoudun"

A partir du 23 juin 2017, une exposition intitulée "Les Sammies au Pays d'Issoudun" part sur les traces des Américains présents il y a un siècle. Le camp principal du 3e Centre d'Instruction de l'Aviation Américaine (3rd Aviation Instruction Center) se situait à l'ouest d'Issoudun, le long de la D960 entre Volvaut et Rouze, sur les communes de Paudy et Lizeray. Douze autres terrains, éparpillés sur les communes d'Issoudun, (La Champenoise, Ménétréols-sous-Vatan, Saint- Valentin et Saint-Aoustrille) ont été utilisés par l'armée américaine entre octobre 1917 et le printemps 1919, pour fomer les jeunes pilotes américains avant leur affectation au front. Pour l'anecdote, le général Pershing qui inspecta les lieux en octobre 1917, après une forte période de pluie, qualifia le camp de "plus mauvais trou boueux de France"... Un an plus tard, le même endroit était devenu "le plus grand centre de vol du monde".

L'exposition est un patchwork de sources diverses montrant des clichés d'époque et d'aujourd'hui, afin de mieux percevoir l'importance du camp américain et des traces qui subsistent.

Du 23 juin au 23 septembre 2017
Place François Mitterand
36100 Issoudun

Commémoration officielle du Centenaire de l'aérodrome américain

Dimanche 25 juin 2017, à partir de 11h, une cérémonie officielle en présence des descendants de pilotes du 3rd Aviation Instruction Center et plusieurs autres autorités américaines est organisée.

Dimanche 25 juin 2017
Stèle de Volvaut
36260 Paudy