En France > Bretagne > Morbihan > La commémoration de la bataille de Dixmude

La commémoration de la bataille de Dixmude

Le BPC Dixmude
© Marine nationale
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

La Marine nationale commémore, du 6 au 19 octobre 2014, la bataille de Dixmude pendant laquelle la brigade de fusiliers marins commandée par l’amiral Ronarc’h, aux côtés de soldats de l’armée de terre française et des forces belges et britanniques, a contré l’offensive allemande dans les Flandres.

Sur les 6 500 fusiliers marins que comptaient la brigade, plus de 3 000 ont été tués, blessés ou portés disparus. Ces combats, très durs, se sont déroulés du 16 octobre au 10 novembre 1914 sur le site stratégique de la ville belge de Dixmude et sur les rives de l’Yser.

Le BPC Dixmude, ainsi baptisé en l’honneur des marins engagés dans bataille, la force maritime des fusiliers marins et commandos, héritière de la brigade de fusiliers marins de l’amiral Ronarc’h et l’école des fusiliers marins, qui a la garde du Drapeau remis à la brigade en 1915, s’associent aux historiens, aux communes de Ploemeur (jumelée à Dixmude), Lorient, Lanester et Brest en France et aux communes de Zeebrugge, Melle et Dixmude en Belgique ainsi qu’à l’Education nationale avec la participation d’élèves.

Un cycle d’escales, de cérémonies, de conférences et une exposition sont les points phares de ces commémorations, à Lorient du 6 au 8 octobre, à Zeebrugge et Dixmude en Belgique du 10 au 12 octobre et à Brest du 17 au 19 octobre 2014.

Le musée de tradition des fusiliers marins

À l’occasion du centenaire de la bataille de Dixmude, le musée des fusiliers marins déménage dans de nouveaux locaux qui sont inaugurés le 7 octobre 2014.

Le musée des fusiliers marins est, avec celui de l’Ecole Navale, le seul musée de tradition de la Marine. Il a été créé en 1991 et installé dans l’ancienne aumônerie de la base des fusiliers marins et des commandos à Lanester près de Lorient.

Placé sous la responsabilité du commandant de l’école des fusiliers marins, le musée entretient un lien étroit avec la force et accueille des collections retraçant l’histoire des fusiliers marins depuis leur création en 1622 par Richelieu.

En 2014, les locaux du musée sont trop exigus pour accueillir les collections grandissantes et son emplacement, au cœur d’une base militaire, limite son accès au public. Après près de 25 ans d’existence, le musée déménage donc dans de nouveaux locaux : un bâtiment plus spacieux et plus facilement accessible.