En France > Bretagne > Ille Et Vilaine > Dire et montrer la guerre dans un département de l'arrière : le cycle Centenaire d''Ille-et-Vilaine

Dire et montrer la guerre dans un département de l'arrière : le cycle Centenaire d''Ille-et-Vilaine

Jean, Pierre et Paul Havard
© Archives départementales d'Ille-et-Vilaine. Coll. part.
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

Le conseil général d’Ille-et-Vilaine propose une programmation riche et variée pour commémorer le centenaire du début de la Première Guerre mondiale, croisant destinées individuelles et collectives. Pour dire et montrer la guerre dans un département de l'arrière, à hauteur d'homme.

Si la guerre a bouleversé la vie de millions d'hommes envoyés au front, elle a également transformé en profondeur le quotidien de tous ceux qui sont restés au village ou à la ville. Les documents d’archives permettent aujourd’hui de retracer le parcours des régiments d’Ille-et-Vilaine et les feuillets matricules numérisés des combattants recensés dans le département – près de 500 000 nouvelles images – seront progressivement accessibles en ligne, gratuitement, à partir du printemps 2014. Bien d’autres sources documentent le quotidien des populations restées sur place et chargées de contribuer à l’effort de guerre tout en assurant leur quotidien. Une exposition sur les sources de la Grande Guerre présentera à partir du 15 mai 2014 aux Archives départementales documents et objets inédits autour de trois thématiques : le front, l’arrière et la mémoire. Cette exposition sera accompagnée d’une monographie, Hommes et femmes d’Ille-et-Vilaine dans la Grande Guerre (1914-2014), qui offrira un regard inédit tant sur le quotidien des habitants que sur les régiments du département partis au front, en coédition avec la Société archéologique et historique d’Ille-et-Vilaine.

Car la mémoire, comme la transmission de documents d’archives et d’objets, restent très présentes dans l’histoire individuelle et collective. La parution d’un guide des sources, sur Internet d’abord en 2014 puis sous forme papier en 2015, recensera pour la première fois la documentation concernant l’Ille-et-Vilaine dans la Grande Guerre ; destiné à un large public, il donnera à chacun l’opportunité d’écrire sa propre histoire. Le département accueillera également le 15 mai le colloque La Grande Guerre des Bretons : Vécu(s),Expérience(s), Mémoire(s) - (1914-2014), organisé par Rennes 2 (Cerhio) et les Écoles de Saint-Cyr (Crec) dont la première journée, le 14 mai, se tiendra aux écoles de Saint-Cyr. Un cycle de conférences se déroulera en mai et juin pour mettre en lumière différentes thématiques abordées dans les publications et les expositions. Cette approche scientifique se double d’une forte volonté de valoriser ces projets auprès du plus grand nombre.

Par-delà la dimension historique, le conseil général d’Ille-et-Vilaine proposera plusieurs approches originales destinées à montrer la réalité de la vie d’un département de l’arrière pendant le conflit. Ainsi, à partir du 8 avril, une exposition du cycle « Bande dessinée et histoire » réalisée avec l’association Quai des Bulles, mettra en regard documents d’archives originaux et planches de bande dessinée autour de la thématique des représentations de l’Arrière dans le neuvième art. De nombreux auteurs ont répondu présent à ce rendez-vous : Maël et Kris (Notre mère la guerre), Delphine Priet-Mahéo et Aurélien Ducoudray (Gueule d’amour), Porcel et Zidrou (Folies Bergères), Servais (Les seins de café), Duval, Pécau, Blanchard et Mr Fab (L’homme de 17). Sera présenté en avant-première un projet des éditions Paquet autour de la vie de Jean Corentin Carré, l’enfant soldat, dont la parution est prévue en septembre 2014. Cette exposition sera accueillie aux Archives départementales, qui présenteront également à partir de septembre des photographies de Jean Richardot, qui a exploré les lieux de combat du nord et de l'est de la France, sur les traces du premier conflit mondial. A partir des éléments fournis par les documents d'archives, le photographe a suivi le parcours des principaux régiments d'Ille-et-Vilaine. Un webdocumentaire valorisera les sources de la Grande Guerre en Ille-et-Vilaine auprès du jeune public en lui donnant la possibilité d’incarner un personnage pour construire sa propre destinée. Enfin, les territoires seront pleinement associés autour d’une exposition itinérante qui entrera en résonance avec l’histoire locale, mettant à chaque fois en lumière un thème original pendant la Grande Guerre : vie d’un canton rural, les instituteurs et les femmes dans la guerre, un fonds d’archives remarquable, les fusillés pour l’exemple, le souvenir…

De nombreux partenaires accompagnent le Département dans l’élaboration et la mis en œuvre de cette programmation : l’association Bretagne 14-18, le Centre franco-allemand de Rennes, l’école européenne supérieure d’art de Bretagne (EESAB), les écoles militaires de Saint-Cyr Coëtquidan (CREC), l’office national des anciens combattants et victimes de guerre (ONACVG), l’association Quai des Bulles (festival de BD et de l’image projetée), la société archéologique et historique d’Ille-et-Vilaine (SAHIV), l’université Rennes 2 (CERHIO).