En France > Aquitaine > Gironde > La Gironde dans les collections de l'ECPAD

La Gironde dans les collections de l'ECPAD

Fête de l’Independance Day à Bordeaux, le 4 juillet 1918. Photographe : Paul Queste. Référence : SPA 154 B 7433.
© ECPAD
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

Les photographies

L’ECPAD conserve quatorze reportages photographiques intégralement ou, le plus souvent, partiellement en lien avec le département de la Gironde, réalisés entre 1914 et 1918.

Les photographies présentent plus particulièrement les activités portuaires à Bordeaux (manutention de produits alimentaires et de combustibles, déchargement de chevaux, etc., SPA 4 X, SPA 31 X, réf. SPA 71 P, SPA 109 Z), la vie quotidienne dans les camps de prisonniers de Queyries (quartier de Bordeaux), Blaye-sur-Gironde et Libourne ou bien encore une exposition de vues de la Section photographique de l’armée au syndicat d’initiative d’Arcachon (SPA 21 Z). Filmée par les opérateurs de la Section cinématographique de l’armée, l’école de tir aérien de Cazaux est photographiée lors de la visite du prince Charoon, représentant le roi du Siam Rama VI, en février 1919 (SPA 151 S).

De nombreuses images témoignent du rôle important joué par le département dans l’installation de bases de l’armée américaine. En effet, des hydravions américains participent à la lutte contre les sous-marins allemands. Installée à Trompeloup, la base américaine est photographiée par les opérateurs de la SPCA (SPA 156 R). Plusieurs navires américains sont également photographiés dans le port de Bordeaux, une ville qui porte les couleurs américaines lors des fêtes de l’Indépendance des États-Unis (SPA 154 B).

Elle est également représentée dans un fonds privé. Sous la cote D169-17, les archives photographiques du capitaine Luc-Pupat (1885-1917), détaché à sa demande dans l’aviation après avoir servi au 140e régiment d’infanterie, comprennent ainsi un ensemble de dix vues, sur plaques de verre stéréoscopiques et sur papier, prises aux abords du lac de Cazaux.

Les films

La filmographie des opérateurs de prises de vue de la Section cinématographique de l’armée (SCA), devenue Section cinématographique et photographique de l’armée (SPCA) à partir de janvier 1917 suite à sa fusion avec la Section photographique de l’armée (SPA), relative au département de la Gironde comporte dix titres, tous numérisés, principalement axés autour de deux thématiques : l’aide américaine apportée par voie maritime à la France et la base d’hydravions de Cazaux.

Avant même le vote de la déclaration de guerre par le Congrès, le 6 avril 1917, les États-Unis sont engagés aux côtés des démocraties et des citoyens américains combattent aux côtés de la Triple-Entente, alliance militaire entre la France, le Royaume-Uni et la Russie. Six films témoignent ainsi de l’arrivée de navires américains (cargos, paquebots) dans l’estuaire de la Gironde dans les premiers mois de l’année 1917. On relèvera notamment - dans la référence 14.18 B 400 - l’entrée du cargo Orleans dans le port de Bordeaux, le 27 février 1917, sous les acclamations de la population et en présence des autorités civiles (M. Olivier Bascou, préfet, et M. Charles Gruet, maire).

Parmi les écoles d’aviation militaire créées à partir de novembre 1914 afin de former les élèves-pilotes parallèlement à la production industrielle des avions, l’école du tir aérien de Cazaux, avec pour annexe le terrain de Biscarosse, se spécialise de mars 1916 à janvier 1917 en assurant un stage de tir destiné aux pilotes de chasse, aux canonniers et aux mitrailleurs. Trois titres conservés dans les collections de l’ECPAD présentent des vues de cet établissement.

Le lecteur attentif aura relevé qu’un même événement, tel que l’arrivée du cargo Orleans en Gironde, est fréquemment filmé dans plusieurs références, à la fois sous la forme d’un court métrage monté et entrecoupé d’intertitres et sous la forme d’images à l’état brut (bout à bout, rushes), qui présentent l’avantage d’être exhaustives et, la plupart du temps, inédites.

Les archives de la SPCA sur la Gironde
Nombre de reportages : 14
Nombre de fonds privés : 1
Nombre de films : 10

Si vous souhaitez recourir aux images de l'ECPAD pour mener à bien vos projets culturels, vous pouvez consulter les images en médiathèque, commander les images ou commander une prestation.