« De la violence des combats à la prise en charge des blessés et des morts » par le collège Le Lac - Académie de Reims

« De la violence des combats à la prise en charge des blessés et des morts » par le collège Le Lac - Académie de Reims

Les élèves du Collège Le Lac sur le site de la butte de Vauquois (octobre 2015)
© Collège Le Lac
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

Les élèves de 3e et SEGPA ont travaillé en interdisciplinarité sur les conditions de vie des soldats et des civils pendant la Première Guerre mondiale. Cette préparation a abouti à la visite des champs de bataille de Verdun et à un voyage à Londres.

Octobre 2015 : Visite pédagogique des champs de bataille de Verdun

Un travail préparatoire est effectué en classe. Le cours d’Histoire pour les 3e de collège a permis de comprendre la chronologie et de découvrir des documents sur Verdun en 1916. Le cours d’anglais s’est organisé autour de la vie des troupes anglaises dans les tranchées (étude de lettres de Tommies et production de lettres écrites par les élèves). Les élèves de SEGPA ont préparé la visite grâce à une co-animation histoire/anglais. Sur place, les 55 élèves ont complété un livret pédagogique qui suivait les différentes visites :

  • L’ossuaire et la nécropole nationale de Douaumont : les élèves en ont fait une étude détaillée dans le cadre de l’Histoire des Arts : « Qu’est-ce qu’une zone mémorielle ? »
  • La visite de la Citadelle de Verdun a attiré leur attention sur les conditions de vie des soldats dans les tranchées et à l’arrière du Front.
  • Le village de Fleury devant Douaumont et la Butte de Vauquois ont permis de travailler sur  la violence des combats et les villages détruits.
  • Le Cimetière américain de Romagne sous Montfaucon a fait réfléchir sur la façon d’honorer les morts avec la prise d’informations en anglais sur l’origine des soldats, leur âge…

10 Novembre 2015 : Cérémonie du souvenir au collège Turenne de Sedan

Tous les ans, des élèves des collèges et lycées de la ville sont réunis pour proposer une lecture en lien avec la Première Guerre. Trois élèves de 3eont préparé en anglais et français un texte expliquant le symbole des bleuets et des poppies et ont lu un extrait du poème « In Flanders Fields » de John McCrae.

Du 11 au 14 novembre 2015 : Voyage à Londres pour 45 élèves

La préparation s’est faite en cours d’anglais : étude d’une affiche de propagande « The Empire needs men ! » visible à l’Imperial War Muséum ; et biographie d’Edith Cavell (infirmière). La visite de Londres s’organise autour de lieux emblématiques et permet aux élèves qui en ont envie de travailler un dossier personnel en Histoire des Arts et de découvrir de nombreuses œuvres.

  • Empire War Museum (IWM) : travail sur la prise en charge des blessés à travers les collections (services de santé, « gueules cassées »)
  • Tate Britain : Description du bronze de Charles Sargeant Jagger « No man’s land » 1919/1920 avec une réflexion sur la représentation de l’horreur par les artistes.
  • Visite de différents lieux de commémoration décorés de poppies pour alimenter la réflexion sur le travail de mémoire.

Ce projet s’inscrit donc dans la durée et permet aux élèves, pour la seconde année consécutive, de réfléchir et de s’approprier l’histoire de la Première Guerre Mondiale sous un angle original et interdisciplinaire. Si l’accent a été mis sur Verdun cette année du fait du Centenaire, l’année dernière a été consacrée aux combats de la bataille de la Marne. Les élèves portent un intérêt certain pour ce sujet : six d’entre eux ont d’ailleurs choisi de travailler une œuvre d’art sur la Première Guerre Mondiale dans le cadre de l’Histoire des Arts. La participation des élèves aux cérémonies du Centenaire de la bataille de Verdun vient clore une année riche en découvertes et en compréhension sur le premier conflit mondial.