« De la Première Guerre mondiale à la construction européenne » - Académie de Montpellier

« De la Première Guerre mondiale à la construction européenne » - Académie de Montpellier

Le Monument aux enfants de Verdun morts pour la France
© Collège Olympes de Gouges
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

Les élèves de 3e d’une classe bilangue (anglais-allemand) du collège de Loupian ont travaillé, durant toute scolaire l’année scolaire 2015-2016, autour d’un projet intitulé « de la Première Guerre mondiale à la construction européenne ». Ce projet est interdisciplinaire puisqu’il a été porté par les professeurs de Français, d’Allemand, de Technologie et d’Histoire. 

Le projet a commencé par la découverte des monuments aux morts des communes des élèves, accompagnée par la recherche de détails concernant ces soldats morts pour la France. Il s’agissait ensuite de réaliser des carnets à la façon des carnets de poilus. Les élèves ont organisé, en collaboration avec les anciens combattants et la municipalité de Loupian, une cérémonie commémorative le 11 novembre 2015 au monument aux Morts de Loupian, suivie de la visite d’une exposition proposée par la mairie et le cercle historique de Loupian sur la vie des poilus au front. En allemand, les élèves ont aussi travaillé sur le thème de la guerre et ont appris la chanson Es ist an der Zeit de Hannes Wader et ont enregistré en chorale l’hymne européen Freude schöner Göttrerfunken. 

De la Première Guerre mondiale à la construction européenne

Les élèves ont eu l'occasion de visiter des souterrains, à plus de 10 mètres de profondeur, creusés et habités par des soldats lors de la Bataille de Verdun et ont donc pu se rendre compte des conditions de vie à cette époque. 

Le point d’orgue de ce projet était séjour à Verdun, du 17 au 19 février 2016. L’objectif était, d’une part de faire découvrir aux élèves la réalité de la Première Guerre mondiale à travers la visite des sites de mémoire de Verdun (l’Ossuaire et le Fort de Douaumont, les cimetières militaires français et allemands, les buttes de Vauquois et leurs souterrains) et d’’autre part, afin de mettre l’accent sur la paix retrouvée les élèves ont travaillé sur la construction européenne lors de la visite de la maison de Robert Schuman. Un moment extrêmement symbolique, les retrouvailles avec les correspondants allemands sur ce site qui a connu les pires atrocités il y a cent ans.

Le jeudi après-midi a été dédié à la visite du Fort de Douaumont et de l'Ossuaire. Les deux groupes, français et allemand, ont été fortement émus de savoir que partout autour d'eux, des cadavres de soldats pouvaient encore se trouver, sous leurs pieds, dans les bois, à n'importe quel endroit. A l'intérieur du Fort de Douaumont, ils ont pu, une fois de plus, constater les conditions de vie des soldats. Une minute de silence a d'ailleurs été observée devant un mur où sont emmurés des centaines de soldats morts lors d'une explosion. Par la suite, ils ont visité l'Ossuaire de Douaumont, où sont regroupés des millions d'os non identifiés appartenant aux soldats morts aux alentours. Les élèves se sont recueillis dans le cimetière de Douaumont, qui regroupe plus de 15 000 soldats, quelle que soit leur religion, mais tous morts pour la même raison. 

Récit du séjour à Verdun (classe de 3e1)

C'est à l'occasion du centenaire de la bataille de Verdun (21 février 1916) que la classe de 3e s'est rendue à Verdun afin de visiter les endroits qui ont marqué cette bataille. Ce séjour s'est également avéré être une occasion pour de retrouver leurs correspondants allemands. Le but du séjour était de tourner un film montrant les différents lieux qu'ils visiteraient 

Le jeudi matin les élèves se sont rendus à Verdun où ils ont pris quelques clichés devant le Monument en hommage aux enfants de Verdun morts pour la France avant de repartir pour la butte de Vauquois. Ce lieu témoigne d'une manière affreuse et extrêmement parlante des désastres causés par les tirs d'obus et la guerre des mines. 

Le soir, Français et Allemands ont partagé un moment convivial, chantant des chansons traitant de la Première Guerre Mondiale, en français pour les élèves allemands et en allemand pour les français. Ensuite, les deux groupes ont chanté ensemble l'hymne européen. 

Le vendredi a été consacré à la création de l'Union Européenne. Quelques photos ont été prises devant les statues des « pères fondateurs » à Scy-Chazelles. Les élèves ont pu participer à plusieurs ateliers : un film sur la création de l'Union Européenne et la vie de Robert Schuman (l'un des principaux fondateurs de l'UE), la visite de sa maison, un puzzle géant sur les pays membres de l'Union Européenne et un quiz français/allemands sur l'Europe. 

Ce séjour a donné lieu à la réalisation d'un film documentaire écrit, tourné et monté par les élèves avec leur professeur de technologie en collaboration avec la réalisatrice Laurence Kirsh. Ce film sera diffusé à tous les élèves du collège en fin d’année.