Dans le monde > Oceanie > Nouvelle Zelande > Une cérémonie en hommage au soldat néo-zélandais Charlie Hillman

Une cérémonie en hommage au soldat néo-zélandais Charlie Hillman

© D.R.
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

Jeudi 21 février 2019, une cérémonie officielle a eu lieu à Wellington en hommage au soldat néo-zélandais Charlie Hillman, unique soldat néo-zélandais de la Première Guerre mondiale enterré au cimetière de Staple, en France.

Engagé volontaire en juin 1915, Charlie Hillman est arrivé en France en avril 1916. Il a passé 3 mois à Armentières , près du front, avant de prendre ses cantonnements à Staple (Nord). C'est là qu'il fut victime d'un accident mortel, le 20 août 1916, au moment de partir pour le front de la Somme. 

Plus de 100 ans plus tard, la France et la Nouvelle-Zélande lui ont rendu hommage au cours d'une cérémonie qui a eu lieu le jeudi 21 février 2019, au National War Memorial Park de Pukeahu à Wellington, à l’occasion de la venue en Nouvelle-Zélande de M. Eddie Defevere, Maire de Staple, et en présence de l'amassadrice de France en Nouvelle-Zélande Sylvaine-Carta Le Vert, de la famille du soldat Charlie Hillmann, ainsi que l’ancien attaché de Défense néo-zélandais en France, du président de l’association des vétérans et du directeur du Memorial de Pukeahu. 

La cérémonie, lors de laquelle fut lue notamment une lettre du Président de la République Emmanuel Macron, fut à la fois digne, recueillie dans le respect de la mémoire de ce jeune soldat et émouvante. Elle a montré à quel point tout événement commémoratif de la Grande Guerre en Nouvelle-Zélande et consacré au souvenir des soldats néo-zélandais ayant combattu en France continuent d’emporter le soutien des autorités et du public néo-zélandais.

A l’issue de cérémonie, l’assemblée présente s’est rendue au monument français situé dans le Pukeahu National War Memorial Park.