Dans le monde > Les projets commémoratifs étrangers

Les projets commémoratifs étrangers

Logos du Centenaire
© D.R.
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

Plusieurs pays sont déjà fortement engagés dans l’élaboration de programmes commémoratifs de grande ampleur, au niveau national et international. Pour les gouvernements des ex-pays belligérants, il ne s'agit plus seulement d’honorer la mémoire des combattants, désormais tous disparus, mais également de développer de nouveaux travaux scientifiques et pédagogiques sur le conflit. Par ailleurs, ils souhaitent accorder une large place aux événements culturels dans leurs programmes commémoratifs. Quant aux pays du champ de bataille, ils entendent, au cours des années 2014-2018, promouvoir activement le tourisme de mémoire.

La Belgique

Le 7 décembre 2012, le Premier ministre belge a annoncé les dates des trois cérémonies à dimension internationale qui se tiendront sur son territoire : le 4 août 2014 à Liège pour le centième anniversaire de l’invasion de la Belgique et de la violation de sa neutralité, le 28 octobre 2014 à Ypres et à Nieuport pour le centième anniversaire de la première bataille d’Ypres et le 11 novembre 2018 à Bruxelles pour le centième anniversaire de l’Armistice.
En outre, de très nombreux projets culturels verront le jour, et la rénovation des sites les plus emblématiques des champs de bataille sera mise en oeuvre. Les projets de la Flandre et de la Fédération Wallonie-Bruxelles mis en place à l’occasion du Centenaire sont consultables sur les sites :

Le Royaume-Uni

Le Premier ministre David Cameron a annoncé le 11 octobre 2012 que le gouvernement britannique allait consacrer 50 millions de livres (62 millions d’euros) pour faire des commémorations du Centenaire de la Première Guerre mondiale un événement historique et un véritable moment de rassemblement national. La grande majorité de ces fonds sera destinée à la rénovation de l’Imperial War Museum. Plusieurs millions seront alloués à des projets essentiellement éducatifs, afin de transmettre un héritage durable aux jeunes générations. C’est ainsi que le programme britannique comporte le projet d’envoyer deux élèves « ambassadeurs » de chaque école du pays, accompagnés d’un professeur, sur les champs de bataille en Belgique et en France. L’Imperial War Museum sera un partenaire majeur des autorités. Les projets sont consultables sur le site https://www.gov.uk/government/topical-events/first-world-war-centenary.

Le 24 janvier 2013, le gouvernement écossais a chargé M. Norman Drummond, ancien aumônier militaire, de diriger le programme écossais des commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale.

Mme Fiona Hyslop, Secrétaire du Cabinet pour la Culture et les Affaires extérieures, a annoncé au Parlement écossais que M. Norman Drummond présiderait un Comité écossais pour les commémorations du Centenaire. La tâche de M. Drummond sera de proposer et de superviser le programme des commémorations pour le compte de l’Écosse.

La désignation des membres du comité chargé d’assister M. Drummond interviendra dans les semaines à venir.

Par ailleurs, M. Drummond représentera  l’Écosse au sein du comité des commémorations mis en place par le Gouvernement britannique et présidé par Mme Maria Miller, ministre de la Culture.

Le début des cérémonies commémoratives du centenaire de la Première Guerre mondiale pour le Royaume-Uni et les pays du Commonwealth se tiendra à Glasgow

Le 16 mai, le gouvernement britannique a choisi Glasgow pour être au centre des événements du Commonwealth marquant  le centenaire du déclenchement de la Première Guerre mondiale.

Les Chefs d’État et de gouvernement du Commonwealth, qui seront présents à Glasgow le 3 août 2014 pour la clôture des Jeux du Commonwealth, ont été invités à prolonger leur séjour d’une journée afin d’assister à la cérémonie religieuse qui se déroulera le 4 août à la cathédrale de Glasgow et qui sera suivie par un dépôt de gerbe au cénotaphe du Square George pour commémorer le Centenaire.

M. Sadie Docherty, Lord Lieutenant, Lord Prévôt de Glasgow, s'est dit heureux du choix de Glasgow pour marquer le début d’une série d’événements commémoratifs de la Grande Guerre.

L’Italie

En Italie, un décret du Président de la République du 3 août 2012 a désigné M. Paolo Peluffo, sous-secrétaire d’Etat à la présidence du Conseil, pour coordonner les actions qui seront menées dans le cadre du Centenaire. D’ores et déjà, M. Peluffo a annoncé la création d’un « musée de la Grande Guerre » et la rénovation de certains des 12 000 monuments et sites de la Grande Guerre en Italie. Un site internet sera bientôt créé. Celui de la province autonome du Trentin est déjà consultable : www.trentinograndeguerra.it.

L’Australie

Un budget de 83 millions de dollars (67 millions d’euros) est prévu pour l’organisation des différentes actions commémoratives. Comme dans d’autres pays, un accent particulier sera mis sur le secteur pédagogique et l’action culturelle, avec l’organisation de nombreuses expositions à travers le pays. En outre, les autorités australiennes participeront activement aux cérémonies qui seront organisées à Gallipoli (Turquie) et sur le Front occidental (notamment dans la Somme et dans le Nord-Pas-de-Calais). De plus amples informations sont disponibles sur le site www.anzaccentenary.gov.at.

La Nouvelle-Zélande

La Nouvelle-Zélande a quatre objectifs pour la commémoration du Centenaire : garantir la participation du public, assurer la préservation du patrimoine, promouvoir la mise en valeur de son histoire et renforcer ses relations avec ses partenaires étrangers. Elle entend également participer aux cérémonies qui se tiendront à Gallipoli et sur les champs de bataille du Front occidental. Sous l’égide du ministre pour les Arts, la Culture et le Patrimoine, un comité chargé de la supervision du programme commémoratif a été mis en place. De plus amples informations sont disponibles sur le site ww100.govt.nz.

Diplomate de carrière, M. Andrew Matheson a été nommé directeur du programme du Centenaire de la Première Guerre mondiale auprès du ministre de la Culture, des Arts et du Patrimoine. Il a pris ses fonctions le 4 mars 2013.

Le Canada

Bien qu'il n'ait pas encore désigné de coordinateur national, ni mis en place de site internet, le Canada se prépare activement aux commémorations du Centenaire. A l’instar de la bataille de Gallipoli pour les Australiens et les Néo-Zélandais, la bataille de Vimy (Pas-de-Calais) constitue pour les Canadiens un moment fondateur de leur nation. Le 9 avril 2017 sera l’occasion pour les autorités canadiennes de commémorer le centenaire de cette terrible bataille où plus de 66 000 jeunes Canadiens ont laissé leur vie. L'année 2017 sera majeure à double titre puisqu'elle marquera également les 150 ans de la Confédération du Canada.

La Russie

Le 2 mars 2013, le Premier ministre russe, M. Dimitry Medvedev, a ordonné la création d’un comité d’organisation pour les commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale en Russie. L’armée russe a perdu entre 800 000 et 1,3 million de soldats et d’officiers au cours de ce conflit. Pour rendre hommage à la mémoire de ces hommes, un monument sera érigé à Moscou a indiqué la société russe d’histoire le 5 mars dernier.

Si à ce stade seuls quelques pays ont avancé dans l’élaboration d’un programme commémoratif pour le centenaire de la Première Guerre mondiale, nul doute qu’ils seront bientôt rejoints, l’année 2014 approchant, par bien d’autres nations dont le destin a été marqué par la Grande Guerre.

Sitographie

Liste des sites Internet dédiés au Centenaire à l'étranger :

Autriche :  www.bmeia.gv.at (see Aussenpolitik/Auslandkultur)

Australie : www.anzaccentenary.gov.au

Belgique :  www.be14-18.be (pour le gouvernement fédéral) ; www.commemorer14-18.be (pour la Fédération Wallonie-Bruxelles) ; www.100jaargrooteoorlog.be et www.2014-18.be (pour la Flandre)

Allemagne : www.100-Jahre-Erster-Weltkrieg.eu

Italie : www.grandeguerra100.it

Nouvelle-Zélande : ww100.govt.nz

Portugal : www.portugalgrandeguerra.defesa.pt

Royaume-Uni : https://www.gov.uk/government/topical-events/first-world-war-centenary

États-Unis : www.worldwar-1centennial.org