Dans le monde > Europe > Suisse > La Suisse dans les collections de l’ECPAD

La Suisse dans les collections de l’ECPAD

Evian-les-Bains, arrivée des rapatriés arrivant de Suisse. Service des fiches, 27 septembre 1917. Photographe : Marcel Lorée.
© ECPAD
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

Le rôle de la Suisse pendant la Première Guerre mondiale est multiple. Malgré sa neutralité proclamée en août 1914, l’État helvétique a une place majeure dans le jeu des relations diplomatiques, économiques et même militaires. Pendant le conflit, la Suisse est rapidement confrontée aux besoins de commercer et d’entretenir des relations privilégiées avec ses voisins Français et Allemands, voyant ainsi apparaître le concept d’une neutralité floue. Pour assurer son ravitaillement en céréales et en marchandises, la Suisse contracte auprès des alliés des accords qui lui garantissent un accès aux vivres et aux biens nécessaires à la survie de la population et de son armée. D’autre part, plusieurs entrepreneurs suisses tissent des liens troubles avec l’Allemagne, revendant au marché noir le ravitaillement des alliés détourné. La Suisse devient également un lieu de transit des prisonniers de guerre ou des civils internés. De nombreux civils internés en Allemagne passent par la Suisse et l’intermédiaire de la Croix-Rouge pour gagner la France.

Les fonds de l’ECPAD ne possèdent pas beaucoup de documentation fixe et animée sur l’armée suisse. Quelques images montrent les bonnes relations entretenues par les autorités civiles et militaires françaises à l’égard de leurs homologues helvétiques (réf. SPA 19 D et SPA 57 D). Plusieurs visites du front sont organisées pour des délégations de représentants des chambres parlementaires suisses (réf. SPA 157 M et 158 M).

D’autres documents témoignent du rôle d’aide humanitaire fourni par la Suisse, via l’action de la Croix-Rouge. C’est elle qui organise les transferts ou l’évacuation des internés civils originaires des pays de l’entente jusqu’alors détenus en Allemagne. La gare frontalière d’Évian devient pendant la guerre la porte d’entrée à de nombreux réfugiés (SPA 6 LO).

Enfin, un don de deux cent trente-quatre photographies témoigne de la vie quotidienne en Suisse pendant la première guerre mondiale, à Leysin, dans le canton de Vaud. Le photographe y est soigné dans un hôpital. Le général Pau effectue une visite dans l’établissement.

Les archives de la SPCA sur la Suisse
Nombre de photographies : 334
Nombre de films comportant des séquences montrant des Suisses : 5

Si vous souhaitez recourir aux images de l'ECPAD pour mener à bien vos projets culturels, vous pouvez consulter les images en médiathèque, commander les images ou commander une prestation.