Dans le monde > Europe > Portugal > Quels projets pour le Centenaire au Portugal ?

Quels projets pour le Centenaire au Portugal ?

Débarquement des Portugais à Brest, 1er contingent d'artillerie de la 1re division d'artillerie : photographie de presse / Agence Rol.
© Gallica/BnF
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

La compréhension de la Grande Guerre est un enjeu pour le Portugal. En effet, le conflit coïncide quasiment avec une période de changement de son régime politique. Le régime monarchique, renversé en 1910, a été remplacé par un régime républicain et la guerre a engendré pour le nouveau pouvoir politique des difficultés accrues pour sa pleine reconnaissance aussi bien au niveau national qu’international, en particulier en Europe.

L'implication du Portugal dans le conflit

De nombreuses études consacrées aux causes de la participation du Portugal au conflit ont été menées. On peut conclure de ces études que la défense des colonies africaines a été un véritable dessein national. Cette forte conviction a encouragé le Portugal à mobiliser des contingents importants vers l’Angola et le Mozambique dès 1914 pour faire face aux menaces portées à sa souveraineté (au sud de l’Angola et au Nord de la Mozambique) et à participer aux opérations européennes. Il faut également signaler le besoin de satisfaire les engagements pris dans le cadre des alliances avec les autres États.

>> Voir l’article sur les raisons de la participation du Portugal au conflit.

Le programme national des commémorations

Le programme de la Commission pour l’Évocation du Centenaire de la Participation du Portugal à la Grande Guerre, désignée par arrêté du Ministre de la Défense, visera donc deux grands sujets. Celui de la préservation de la mémoire collective auprès des générations d’aujourd’hui, en rappelant les vicissitudes vécues par le pays afin d’affirmer ses intérêts ; celui d’évoquer et rendre hommage au sacrifice et à la générosité des portugais, appelés à défendre les dénommés intérêts vitaux de la Patrie.

Ainsi, le programme qui se déroulera de 2014 à 2018 favorise le domaine culturel, en créant une ligne de recherche destinée au développement de projets portant sur le thème le Portugal et la Grande Guerre, en organisant des expositions, séminaires, conférences qui compteront sur la participation des écoles d’enseignement militaire supérieur, ouvertes à la participation des universités. Les écoles seront disponibles pour soutenir et participer aux initiatives prises par d’autres écoles. Il faut également souligner la mise en œuvre d’un projet pédagogique avec le Ministère de l’Éducation et des Sciences, consacré aux plus jeunes.

Pendant cette année de 2014, un événement remarquable sera celui de l’hommage national rendu à l’effort de guerre des Portugais, traduit par deux moments particuliers qui se tiendront en octobre :

  • Une séance solennelle d’évocation à la participation du Portugal à la Grande Guerre, qui aura lieu à l’Assemblée de la République le 7 octobre ;
  • Sur l’ensemble du territoire et devant plus de 100 monuments des villes portugaises, un témoignage de reconnaissance et de respect sera rendu au Soldat de la Grande Guerre le 18 octobre.

Toujours pendant la période 2014 - 2018, les unités militaires portugaises encore existantes et qui ont pris part aux différents théâtres d’opérations (qui sont légataires du patrimoine historique d’autres unités disparues), évoqueront leurs histoires lors du jour férié des unités, tout en encourageant la participation des communautés locales à l’hommages des soldats de la région mais aussi aux initiatives à caractère culturel et pédagogique. En 2016, l’année du centenaire de la déclaration de guerre contre le Portugal, le grand public pourra assister à un documentaire télévisé portant sur la participation portugaise à la Grande Guerre. Une exposition, consacrée aux circonstances politiques, culturelles et sociales qui ont déterminé la participation du soldat portugais au conflit, sera inaugurée. Cette exposition cherchera à décrire la vie quotidienne des soldats portugais lors du conflit.

Le 09 avril 2018 marquera le centenaire d’une des plus dramatiques et plus sanglantes batailles que le contingent portugais a vécu en Europe : la Lys. Tous les ans, cet évènement est évoqué par la Ligue des Combattants du Portugal. Cependant, à l’occasion du Centenaire, les tombes de nos combattants au Portugal et en France mériteront de la part des autorités portugaises un hommage particulier qui traduira l’importance et la solennité de cet événement historique.

Toutes ces initiatives, ainsi que d’autres actions qui pourront se présenter, sont le résultat de la coopération avec des entités nationales et étrangères. Elles seront diffusées sur le site dédié au Centenaire du Portugal et sur lequel, à partir d’avril 2014, sera mis à disposition un mémorial virtuel consacré à tous les militaires tombés au combat.