Dans le monde > Europe > Allemagne > Quand des étudiants s'emparent de la cote 108

Quand des étudiants s'emparent de la cote 108

Côte 108.
© D.R.
Image locale (image propre et limitée à l'article, invisible en médiathèque)

Comment les hommes, des deux côtés du front, ont-ils vécu les combats ? Comment ont-ils perçu la guerre et l’ennemi ? Comment sont-ils restés en contact avec leurs proches ? Une équipe originale d’étudiants en histoire français et allemands des universités Paris Ouest Nanterre-La Défense, Paris I Panthéon-Sorbonne et Albert-Ludwig de Fribourg, rassemblée autour du projet de recherche « La cote 108 à Berry-au-Bac : fronts militaires et fronts domestiques entre histoires nationales et mémoire européenne », se penche sur ces questions.

Mené par l’historien Fabien Théofilakis, ce projet est l’initiative de l’association locale « Correspondance. Côte 108 » fondée en 2013 dans le but notamment de valoriser le site de la cote 108, champ de bataille situé à Berry-au-Bac dans l’Aisne et resté inaccessible jusqu’à nos jours.

Le projet scientifique qui court sur cinq ans aborde une thématique différente chaque année à travers trois rencontres à Berry-au-Bac qui débouchent sur une exposition. L’importance d'une contextualisation, d'une étude comparative binationale franco-allemande qui permet de dépasser les stricts cadres historiographiques nationaux et d’aboutir ainsi à une histoire culturelle croisée de la Grande Guerre est soulignée par les participants. La vision binationale est indispensable à l'heure de l'Europe et de l'amitié franco-allemande qui scelle désormais les deux pays. Le contexte du centenaire offre cette possibilité d’aborder l’étude de la Première Guerre mondiale dans un cadre ouvert, hors d’une optique strictement nationale par la génération des historiens de demain. La difficulté est d’ailleurs accentuée outre-Rhin où la plus grande « catastrophe allemande » reste la Seconde Guerre mondiale et les horreurs du nazisme.

Pour cette première année 2014, les recherches concernent l’expérience combattante des soldats, tant français qu’allemands, et les relations qu’ils entretinrent depuis le front avec leurs proches. Les étudiants se sont réunis trois fois pour organiser et mener leurs recherches ainsi que pour visiter la cote 108 et les lieux alentours, théâtre des combats. L’inauguration de l’exposition de cette année aura lieu le 2 août 2014 à Berry-au-Bac lors d’une journée de manifestations. Elle circulera ensuite dans le département, à Fribourg et en Ile-de-France.