Sans illustration

Qu’est-ce que le CDC ?

Le Comité départemental du Centenaire (CDC) promeut et coordonne les actions cohérentes et structurantes des politiques du Centenaire de chaque département. C’est le relais territorial de la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale.

Qui le dirige ?

Il est présidé et réuni par le préfet. Ce dernier peut partager cette fonction avec le président du Conseil général.

Qui peut en faire partie ?

  • Les représentants de l’État et de ses services déconcentrés (DRAC, ONAC, DMD) ;
  • Les collectivités territoriales (conseil régional, conseil général, communautés d’agglomération, pays, municipalités porteuses de projets, représentant de l’Association des maires de France) ;
  • Les institutions culturelles et patrimoniales (musées, archives, associations) ;
  • Les comités de tourisme (CDT, offices de tourisme) ;
  • Les représentants de l’Éducation nationale (DASEN, CDDP, enseignants) ;
  • Les institutions scientifiques (universités) ;
  • Les représentants des pays belligérants (ambassadeurs, consuls).

Qui l’anime ?

Le correspondant territorial de la Mission désigné par le préfet ; il s'agit souvent de son directeur de cabinet ou d'un sous-préfet d’arrondissement. Il peut être aidé par un comité de pilotage plus réduit, désigné par le Comité, qui anime la politique du CDC en dehors des réunions.

Quelles sont ses missions ?

  • Promouvoir et identifier des projets de commémoration.
  • Coordonner les actions des différents acteurs locaux, notamment entre les collectivités territoriales et les services de l’État.
  • Informer le public à l’aide d’une page spécifique sur le site de la préfecture.

Quels sont ses liens avec la Mission du Centenaire ?

  • Le Comité départemental informe régulièrement la Mission du Centenaire de l’avancée de ses travaux.
  • Il peut demander l’aide de la Mission pour l’ingénierie de certains projets.
  • Il expertise les projets et transmet à la Mission du Centenaire les demandes de labellisation nationale formulées par les acteurs locaux.

La labellisation

Certains projets locaux ou départementaux peuvent obtenir le label national « Centenaire » qui leur permet de figurer au programme officiel du Centenaire, leur assurant ainsi une visibilité nationale et internationale. L'obtention du label leur permet également de solliciter une aide financière de la Mission. Seuls les projets labellisés sont donc éligibles à une telle aide. Ils doivent être ambitieux et cohérents et incarner au moins un des grands enjeux du Centenaire. . Les critères sont les suivants :

  • la créativité artistique et culturelle ;
  • le rayonnement international ;
  • le développement économique des territoires ;
  • l'action pédagogique envers les jeunes générations.

Le calendrier

La campagne de labellisation 2017 aura lieu fin novembre 2016.

En savoir plus